/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de cœur de... Jonathan Roy

Jonathan Roy
Photo d'archives, Martin Chevalier Jonathan Roy

Coup d'oeil sur cet article

Deux ans se sont écoulés depuis le dernier album de Jonathan Roy. Cet été, le chanteur est de retour en ville et a lancé cette semaine, son nouveau single Keeping Me Alive, doté d’un son nouveau. Le fils de l’ex-gardien de but Patrick Roy a d’ailleurs troqué le hockey pour l’escalade et nous dévoile aussi son côté écologique. Voici donc les adresses coups de cœur en ville de l’auteur-compositeur-interprète.

Le restaurant préféré ?

Hambar
Photo Facebook
Hambar

J’adore le Hambar. Pour moi, c’est là qu’on y trouve le meilleur os à moelle. Au déjeuner, il y a aussi ce fameux pain doré au Nutella. Oh, mon Dieu ! Ce n’est même pas pour déjeuner, pour moi c’est carrément un dessert. Il y a également l’Uniburger sur Saint-Denis, qui n’est pas très connu. L’endroit me fait beaucoup penser au burger que je mangeais en Californie avec leur pain de pommes de terre. La viande est délicieuse. C’est juste un bon burger. Il est dangereux !

L’endroit pour prendre un café ?

Bloc Shop
Photo Facebook
Bloc Shop

Les matins, je roule à bicyclette jusqu’au Bloc Shop dans Hochelaga. Pendant mon étirement, j’aime bien prendre mon café au bar à l’intérieur. Je m’installe au bord d’une roche et j’observe les trajectoires que je peux prendre.

L’activité préférée ?

The Dawn Wall
Photo courtoisie, Brett Lowell
The Dawn Wall

L’escalade ! J’ai visionné les films Free Solo et The Dawn Wall et je suis devenu un vrai passionné de ce sport. C’est devenu une passion et j’en fais de quatre à cinq fois par semaine. Je m’exerce pour être capable d’escalader l’année prochaine la paroi rocheuse El Capitan située à Yosemite Valley, en Californie. Je me donne un an et demi d’entraînement. Je suis rendu quand même pas pire ! Il me faut maintenant m’équiper et convaincre un partenaire d’expérience de m’accompagner, dans cette aventure. C’est 3500 pieds de hauteur. C’est un objectif que je veux absolument atteindre. Imaginez grimper et dormir sur la paroi rocheuse. Je dois vivre ça ! C’est tellement mon genre d’expérience. Depuis le hockey, j’ai enfin trouvé quelque chose qui me passionne, car je déteste la salle de gym !

L’adresse secrète à découvrir ?

Atwater Cocktail Club
Photo Facebook
Atwater Cocktail Club

Je ne suis pas certain qu’il s’agisse vraiment d’un endroit qui est toujours secret, mais je dirais le speakeasy Atwater Cocktail Club. Il faut la chercher, la porte ! Je ne sors pas beaucoup, mais si je veux prendre un verre, c’est là que je vais. Je trouve que c’est vraiment un bel endroit et qu’ils font vraiment de bons cocktails.

L’événement culturel le plus couru ?

Louis The Child
Photo courtoisie
Louis The Child

J’adore Osheaga ! C’est l’occasion de découvrir de nouveaux et excellents artistes. C’est même l’un de mes rêves de pouvoir performer sur scène un jour ! Cette année, j’en ai profité pour découvrir Rüfüs Du Sol et Louis The Child, car je suis un gars qui adore les performances de DJs. C’est tellement un bel événement !

Si j’étais maire de Montréal, je... ?

Je pousserais vraiment pour les énergies plus vertes. Par exemple, j’installerais sur les toits des édifices des panneaux solaires, pour que l’on puisse aussi puiser de l’énergie solaire. Je voudrais rendre notre ville la plus verte possible. Pour moi, l’écologie est vraiment importante. Je suis loin d’être parfait, mais j’essaie comme citoyen de faire de mon mieux. On doit prendre soin de notre planète !

Que possède Montréal que les autres villes n’ont pas ?

L’énergie de la ville. Montréal est unique. Durant l’été, on ne sait même plus où donner de la tête, tellement il y a des activités à faire : festivals, spectacles, cirque, feux d’artifice... Cela n’arrête jamais et on est vraiment chanceux de pouvoir vivre tout cet engouement, avant les longs mois de l’hiver. Montréal est simplement une ville artistique et active. Je crois que c’est la raison pour laquelle on a tellement de touristes qui proviennent de partout dans le monde durant la période estivale. C’est incroyable !

Un mot pour décrire Montréal ?

Vibrante et artistique !

 

À écouter égalementLeçons de vie racontées à Anne-Lovely