/entertainment/celebrities
Navigation

Sophie Prégent et Charles Lafortune s’ouvrent sur le quotidien de leur fils: «Ça m’apaise beaucoup de savoir qu’il est capable d’être heureux quand on n’est pas là.»

Sophie Prégent et Charles Lafortune s’ouvrent sur le quotidien de leur fils: «Ça m’apaise beaucoup de savoir qu’il est capable d’être heureux quand on n’est pas là.»
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

En entrevue avec Marie-Claude Barrette dans le magazine La Semaine du 15 août, Sophie Prégent et Charles Lafortune se sont confiés sur un moment qui les a remplis de fierté: lorsque leur fils Mathis a commencé à travailler à Moisson Montréal.

«Étiqueter du cannage, puis le mettre dans une boîte de façon très répétitive avec le sourire aux lèvres n’est pas plate pour lui. Au contraire, il en tire une satisfaction. L’environnement était contrôlé, et il savait ce qu’il avait à faire», a expliqué l’animateur de La Voix.

De son côté, sa conjointe a mentionné que cela la remplissait «de bonheur et de fierté» de voir son enfant devenir un adulte autiste heureux.

«Je trouve qu’on réussit quelque chose de bien et de grand, Charles et moi. Je suis aussi contente qu’il continue d’évoluer, à son rythme à lui. Ça m’apaise beaucoup de savoir qu’il est capable d’être heureux quand on n’est pas là. Un jour, je ne serai plus là, mais je me dis que si je m’organise bien, il va quand même réussir à avoir une belle vie», a souligné la présidente de l’Union des artistes.    

Sophie Prégent et Charles Lafortune s’ouvrent sur le quotidien de leur fils: «Ça m’apaise beaucoup de savoir qu’il est capable d’être heureux quand on n’est pas là.»
Dario Ayala / Agence QMI



Dès le 21 août, sur MOI ET CIE, Mathis sera l’un des jeunes autistes de la nouvelle émission Autiste, bientôt majeur. À travers 10 épisodes, le docuréalité, produit par Charles Lafortune, suivra le quotidien de cinq jeunes autistes âgés entre 15 et 20 ans.

Sophie Prégent a confié qu’elle était très réticente, au début du projet, de «laisser le Kodak entrer dans la maison».

«Je sais que certains seront curieux de voir notre vie, à Charles et moi, mais je te le dis, ce n’est pas nous qui allons être mis en lumière. C’est Mathis et les autres enfants autistes», a-t-elle relevé.

*Lisez tous les détails concernant la nouvelle émission Autiste, bientôt majeur dans le magazine La Semaine en kiosque ce jeudi!*