/news/consumer
Navigation

Un entrepreneur accusé de ne pas respecter ses contrats d’asphaltage

Coup d'oeil sur cet article

SHAWINIGAN | Une montagne de débris d'asphalte trône devant une maison de Shawinigan depuis un mois. Le propriétaire blâme l'entreprise Pavage Excavation Frontenac qui serait partie sans terminer les travaux.

«C'est le même modus operandi, ils se promènent et cognent aux portes. Ils vous disent qu’ils vont faire votre asphalte, aujourd’hui ou demain, et que ce n’est pas cher. Et là, nous autres, on reste pris avec ça», a dénoncé Luc Vallée, qui habite dans le secteur dans le secteur Saint-Georges-de-Champlain.

Les travaux chez lui sont non seulement incomplets, mais aussi mal réalisés. L'asphalte commence déjà à se désagréger et de l'eau s'accumule à plusieurs endroits.

«L'asphalte est censé être garanti cinq ans. Elle est déjà toute croche. Nous n’avons pas eu d'hiver encore. Ce sera quoi avec le gel et dégel?», a ajouté Luc Vallée.

La Ville de Shawinigan donne un délai de 15 jours à Luc Vallée pour retirer ces morceaux d'asphalte sur la chaussée, sinon il devra payer une amende de 300 $.

C'est loin d'être un cas isolé. Des propriétaires excédés font même appel à un entrepreneur pour retirer leur amas d'asphalte.

«C’est le quatrième tas qu’on ramasse aujourd’hui. On vient de faire le terrain d’un propriétaire qui avait ce problème depuis la Saint-Jean-Baptiste. Lorsque tu passes l'été avec ça, ce n’est pas drôle», a expliqué Guy Paquette de Groupe Pelletier Entretien.

Une quinzaine de plaintes ont été déposées à la Ville de Shawinigan. Dans le registre des entreprises, la compagnie Pavage Excavation Frontenac existe depuis février. TVA Nouvelles a contacté Ian Roy qui apparaît comme actionnaire majoritaire de l’entreprise. «J'ai eu un bris de machinerie. C'est un peu plus difficile pour moi de procéder. On fait notre possible pour régler ça le plus tôt possible», a-t-il mentionné à TVA Nouvelles.

En attendant, plusieurs propriétaires s'impatientent et espèrent que l'entrepreneur reviendra terminer le travail. La Ville de Shawinigan lui a d'ailleurs refilé une contravention de 4 000 $ pour avoir laissé des débris sur la voie publique.