/news/currentevents
Navigation

Un dernier hommage émouvant

Le président de Savoura et son fils, décédés dans un accident d’hélicoptère, ont été portés à leur dernier repos

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-JÉRÔME | Le président de Savoura et son fils ont été conduits à leur dernier repos hier dans une cérémonie hautement émotive à laquelle plusieurs centaines de personnes ont assisté pour leur rendre un vibrant hommage. 

« J’aimerais que l’on se rappelle comment il était généreux et comment il aimait aider les gens qui étaient en difficulté autour de lui », a dit avec émotion le frère aîné de Stéphane Roy, Daniel, au début de la cérémonie. 

La mère de Justin, Christine Séguin, a essuyé plusieurs larmes pendant la cérémonie.
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI
La mère de Justin, Christine Séguin, a essuyé plusieurs larmes pendant la cérémonie.

La célébration religieuse s’est déroulée à la cathédrale de Saint-Jérôme sous les auspices de monseigneur Raymond Poisson. Sa famille, ses amis, des employés, des gens d’affaires, mais aussi des politiciens se sont déplacés pour lui rendre, à lui et à son fils Justin Roy-Séguin, un dernier au revoir.  

Les urnes de Stéphane Roy et de son fils Justin Roy-Séguin ont été transportées à l’extérieur de la cathédrale de Saint-Jérôme à la fin de la cérémonie d’hier.
Stéphane Sinclair / JdeM
Les urnes de Stéphane Roy et de son fils Justin Roy-Séguin ont été transportées à l’extérieur de la cathédrale de Saint-Jérôme à la fin de la cérémonie d’hier.

Les deux sont décédés dans un écrasement d’hélicoptère le 10 juillet au nord du parc national du Mont-Tremblant.  

« Les employés étaient attachés à leur patron. C’est un très grand homme, très sympathique. C’est ce qu’il a été à mon égard. Je ne vais jamais l’oublier », a mentionné Thierry Neauleau, un agent de sécurité de M. Roy, décédé à 55 ans. 

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Inséparables 

Le ministre de l’Agriculture, André Lamontagne, la députée de Prévost et ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, ainsi que le maire de Saint-Jérôme et ami d’enfance de M. Roy, Stéphane Maher, étaient aussi présents pour les saluer. 

Les urnes des défunts étaient côte à côte lors de la cérémonie et son sorties ensemble.  

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Le frère cadet de M. Roy, Pascal, en a fait sourire plus d’un en parlant de son neveu de 14 ans.   

« Justin, sa passion, c’était tout ce qui avait un moteur. C’était simple, il fallait que ça sente le gaz », a-t-il lancé.   

Son fils et Justin étaient inséparables, a-t-il témoigné.   

« Ils étaient chacun de leur côté des anges. Ils étaient tranquilles, mais quand ils étaient ensemble, ça formait un duo explosif. Ils étaient capables du meilleur et du pire, et ce n’était pas trop long pour se rendre au pire », a-t-il poursuivi, faisant rire l’assistance.  

Les funérailles officielles de l’adolescent passionné de karting ont eu lieu jeudi à l’Abbaye d’Oka. 

Pascal Roy a dû être encouragé par son frère Daniel pour poursuivre son hommage rempli d’émotions.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard
Pascal Roy a dû être encouragé par son frère Daniel pour poursuivre son hommage rempli d’émotions.

Visionnaire 

L’homme d’affaires de Sainte-Sophie a été décrit comme étant un bon père, un visionnaire, un homme qui allait au bout de ses idées et de ses rêves, ayant de la rigueur et un bon sens de l’humour. 

« Les techniques que M. Roy a développées étaient très avant-gardistes. Il était reconnu à travers le monde dans son domaine [légumes en serre, dont des tomates]. En ce sens, il a fait un travail remarquable, il a innové dans son domaine », a rappelé le ministre de l’Agriculture, M. Lamontagne. 

Voyage de pêche 

Stéphane Roy et son fils Justin ont été portés disparus, alors qu’ils revenaient d’un voyage de pêche à leur chalet dans les Hautes-Laurentides.  

Après d’intenses recherches, leur appareil de type Robinson R44 a été localisé le 25 juillet près du lac Valtrie au nord de Mont-Tremblant, à 90 km d’où il avait décollé.