/world/usa
Navigation

Quatre jeunes noirs menacés alors qu’ils tentaient de récolter de l’argent pour le football

Coup d'oeil sur cet article

Preuve qu’être noir aux États-Unis présente encore son lot de dangers: quatre étudiants afro-américains qui effectuaient du porte-à-porte en Arkansas dans le but de récolter de l’argent pour leur équipe de football ont été accueillis à la pointe du fusil par une citoyenne blanche suspicieuse. 

L’incident s’est déroulé plus tôt au mois d’août dans une petite ville de l’État, comme le rapporte une station de télévision locale. 

La police de la ville Wynne est intervenue à la suite d’un appel d’une femme affirmant détenir des suspects. Lorsqu’ils sont arrivés, les agents ont trouvé Jerri Kelly qui avait mis en joue quatre jeunes noirs étendus sur le sol. 

Les adolescents avaient eu le malheur d’aller cogner à la porte de la femme, qui est l’épouse d’un gestionnaire de prison. 

Pourtant, des citoyens du quartier ont expliqué à la station WMC qu’il était fréquent, chaque année au mois d’août, de voir des jeunes faire du porte-à-porte pour récolter de l’argent en vue de la saison de football. 

La police n’a pas pris la chose à la légère: la femme a été accusée de voies de fait, de séquestration et d’avoir mis en danger des enfants mineurs. 

Aux États-Unis, les Noirs sont encore souvent traités en criminels alors qu’ils accomplissent des activités de la vie quotidienne.