/sports/soccer/impact
Navigation

Trente minutes de trop

L’Impact s’effondre et permet à Dallas de faire une remontée de trois buts

Coup d'oeil sur cet article

L’Impact a laissé filer une avance de trois buts dans la dernière demi-heure, accordant deux buts dans les cinq dernières minutes, pour se contenter d’un verdict nul de 3 à 3 contre le FC Dallas devant 17 509 spectateurs au Stade Saputo, samedi soir.

Le Bleu-blanc-noir était bien en selle grâce à un doublé de Lassi Lappalainen et une autre réussite d’Orji Okwonwo, mais la défensive s’est mise à craquer de partout quand Zdenek Ondrasek a marqué sur un retour de lancer à la 59e minute. Dallas s’est mis à peser sur le jeu.

Négociant mal un coup de pied de coin, l’Impact a affronté un tir de pénalité en raison d’une main de Ken Krolicki. Résultat, Evan Bush est parti en retard et Reto Ziegler a rétréci l’écart à un but à la 85e.

La remontée a été complète quand, encore une fois sur un coup de pied de coin, Ryan Hollingshead a survolé tout le monde pour battre Bush de la tête à la 90e.

L’Impact, qui n’a qu’une victoire à ses huit derniers matchs (1-6-1) a raté une belle occasion de reprendre des points au classement puisque la Nouvelle-Angleterre, Toronto et Orlando ont aussi fait match nul dans leurs rencontres respectives.

Pas là

Rémi Garde a simplement expliqué la défaite en mentionnant que son équipe n’a tout simplement pas été là en deuxième demie.

« Malgré le discours à la mi-temps, ç’a été une deuxième mi-temps où on n’était pas là.

« On n’a pas pu et on n’a pas su. On a trop reculé et on n’a pas bien utilisé les cartouches offensives qu’on avait en deuxième mi-temps.»

L’entraîneur-chef a insisté sur l’importance de se comporter en professionnel sur les sept matchs restants cette saison.

« On se relève en professionnel qui doit haïr la défaite et ce qui s’est passé en deuxième mi-temps.

« Il faudra lutter jusqu’au bout, on le sait. Il y a eu des bonnes choses dans ce match, mais pas suffisamment.»

La demie de Lassi

Lassi Lappalainen a été le héros d’une première demie qui a été plutôt terne dans son ensemble.

Les seuls moments électrisants se sont produits quand le jeune Finlandais était en possession du ballon.

Avec son accélération explosive et sa grande vitesse, Lappalainen a souvent mis la défense adverse en difficulté, se frayant un chemin en profondeur avec une facilité déconcertante.

Et s’il a inscrit un doublé dans les 45 premières minutes, il le doit en grande partie aux erreurs adverses.

Il a ouvert la marque dès la 8e minute quand il a sauté sur un ballon libre alors que Matt Hedges a cafouillé sur une passe de Daniel Lovitz qu’il aurait dû intercepter facilement.

Lassi a frappé de nouveau en toute fin de demie (45+1) quand il a intercepté une mauvaise passe de Jesus Ferreira en milieu de terrain pour filer seul devant Jesse Gonzalez qu’il a battu une seconde fois.

Au tour d’Orji

Un brin maladroit plus tôt dans le match, Orji Okwonkwo a eu sa chance de briller en seconde demie.

Tout est parti d’un jeu de Lappalainen, encore lui, qui a remis une balle à Saphir Taïder dans le couloir gauche.

Taïder a centré et Okwonkwo a tout juste touché le ballon du bout du pied droit pour marquer son 7e de la saison (56e) qu’il a célébré avec sa désormais classique pirouette.

+
Lassi Lappalainen
Il a été le seul véritable élément positif de ce match avec ses deux buts et sa passe sur celui d’Okwonkwo. Ses courses explosives ont mis un peu de vie dans un match assez terne.
-
Défense de l’Impact
Avec une avance de 3 à 0, il n’y a pas de raison de ne pas obtenir les trois points, mais encore une fois, le jeu défensif a été défaillant sur les coups de pied de coin.
3
3
Montréal
Gardien :
Evan Bush.
Défenseurs :
Bacary Sagna, Daniel Lovitz, Jukka Raitala, Rudy Camacho.
Milieu :
Ken Krolicki, Lassi Lappalainen, Orji Okwonkwo (remplacé par Ballou Tabla à la 71e minute), Saphir Taïder.
Attaquant :
Bojan (remplacé par Shamit Shome à la 61e minute), Maximiliano Urruti.
Dallas
Gardien :
Jesse González.
Défenseurs :
Matt Hedges, Reggie Cannon, Reto Ziegler, ­Ryan Hollingshead.
Milieu :
Bryan Acosta, Jesús Ferreira (remplacé par Ricardo Pepi à la 71e minute), Paxton Pomykal (remplacé par Brandon Servania à la 79e minute).
Attaquant :
Bryan Reynolds (remplacé par Zdenek Ondrasek à la mi-temps), Dominique Badji, Michael Barrios.
But
Montréal : Lappalainen (8e), Lappalainen (45e+1), Okwonkwo (56e) DALLAS : Ondrasek (59e), Ziegler (85e-tir de pénalité), Hollingshead (90e)
Cartons
MONTRÉAL : Okwonkwo (68e), Raitala (81e), Lovitz (90e+3) DALLAS : Ziegler (35e), Acosta (35e), Barrios (90e+3)
 
TIRS
ARRÊTS
MTL
4
4
FCD
7
1
 
POSSESSION
FAUTES
MTL
49,8 %
12
FCD
50,2 %
12
 
HORS-JEUX
COINS
MTL
0
5
FCD
0
6
 
NOMBRE DE PASSES
NOMBRE DE PASSES RÉUSSIES (%)
MTL
485
84 %
FCD
482
85 %