/sports/baseball
Navigation

Beaucoup d’amour pour les anciens Expos au parc Jarry

Beaucoup d’amour pour les anciens Expos au parc Jarry
Photo Agence QMI, Steve Madden

Coup d'oeil sur cet article

Claude Raymond, toujours aussi en forme à 82 ans, était de passage avec quelques anciens des Expos de Montréal au parc Jarry, dimanche, dans le cadre d’un match-bénéfice de balle-molle.

Raymond, accompagné notamment de l’ancien lanceur Bill Lee, du frappeur de puissance Brad Wilkerson et du Québécois Denis Boucher, a comblé les partisans réunis pour assister à la rencontre.

 

Claude Raymond
Photo Agence QMI, Steve Madden
Claude Raymond

 

«Avant de rejoindre les Expos après les Braves, j’ai fait mes débuts juniors au parc Jarry, à l’autre bout, au coin de Jarry et de Saint-Laurent. C’est là que notre stade de baseball était», a mentionné Raymond entre deux signatures d’autographes.

Le 18 août est également une date spéciale pour lui, puisqu’il apprenait qu’il rejoignait les Expos 50 ans auparavant, en 1969.

«C’est vraiment très spécial d’être de retour à Montréal au vieux parc Jarry. C’est bien de voir tous ces amateurs et de pouvoir amasser des fonds pour une bonne cause», a déclaré pour sa part Wilkerson.

Des invités très spéciaux

L’ancien joueur du Canadien de Montréal Stéphane Richer faisait partie de l’équipe des anciens Expos. «J’étais content quand ils m’ont demandé de joindre l’équipe. Ça fait entre 15 et 20 ans que je n’ai pas joué à la balle, mais j’y ai joué toute ma vie. J’adore ça», a déclaré Richer.

 

Stephane Richer, Sonia Potvin et Claude Raymond
Photo Agence QMI, Steve Madden
Stephane Richer, Sonia Potvin et Claude Raymond

 

«Je me suis fait haïr à cause de ça, mais j’ai toujours dit que de frapper un circuit c’était mieux que de marquer un but dans la Ligue nationale. Quand j’ai un gant de balle dans la main ou quand je suis sur un terrain, ça me rappelle mon enfance», a-t-il dit.

 

Claude Raymond et Denis Coderre
Photo Agence QMI, Steve Madden
Claude Raymond et Denis Coderre

 

L’ancien maire de Montréal Denis Coderre, flanqué du chandail numéro 8 de Gary Carter, était aussi présent et a pu assister aux nombreux circuits de part et d’autre. Brad Wilkerson a complété un carrousel (un simple, un double, un triple et un circuit) en fin de rencontre et le joueur invité Eddie Mount a claqué deux longues balles. Ce match amical s’est finalement terminé 16 à 8 à l’avantage des anciens Expos.