/news/society
Navigation

C’est arrivé la semaine du 18 août

Coup d'oeil sur cet article

18 août 1670

Portrait de Jean Talon,
 intendant de Nouvelle-France.
Photo d'archives de la Ville de Montréal, BM1-5P2078-02
Portrait de Jean Talon, intendant de Nouvelle-France.

Retour de Jean Talon à Québec. Cet intendant, présent dans la colonie depuis 1665, attire l’attention du roi sur les défis de la colonie quant à son développement. Il est le réformateur qui facilite l’immigration et le peuplement de la colonie, notamment grâce à la venue des Filles du Roy. Talon rêve aussi d’implanter des industries et il encourage la population à diversifier les cultures pour introduire le chanvre, le lin, et d’autres plantes textiles. Dans le même ordre d’idées, la culture du houblon favorise le développement d’une première brasserie. Cela durera-t-il ? Tout un programme !

19 août 1809

Lancement de l’Accomodation, un navire à vapeur appartenant au brasseur anglo-montréalais John Molson. Ce nouveau type de navire annonce une nouvelle ère dans la navigation.

20 août 1980

L’alpiniste italien Reinhold Messner réussit la première ascension en solo du mont Everest, 27 ans après les pionniers Hillary et Norgay.

21 août 1976

À 48 ans, Gabrielle Vallée devient la première femme nommée à la tête de la Cour supérieure du Québec. C’est une première nord-américaine.

22 août 1914

En raison du début de la Première Guerre mondiale, la loi des mesures de guerre est imposée au Canada. Les libertés civiles sont soumises aux nécessités du pays en guerre et les produits sont rationnés.

23 août 1948

À Montréal, alors que la canicule plombe, un incendie déclaré la veille détruit 130 wagons de fret et l’essentiel du bâtiment de la gare Bonaventure.

24 août 1974

L’Université Sir George 
Williams en 1967, coin Mackay 
et Maisonneuve Ouest.
Photo d'archives de la Ville de Montréal, VM94-A0478-009
L’Université Sir George Williams en 1967, coin Mackay et Maisonneuve Ouest.

La fusion de l’Université Sir George Williams et du Collège Loyola, tous deux situés à Montréal, mène à la fondation d’une nouvelle université québécoise : l’Université Concordia. L’idée est discutée dès 1968. À l’époque, l’Université Sir George Williams, plus avant-gardiste, offre des cours du soir alors que le Collège Loyola est un collège jésuite, anglo-catholique traditionnel. Fusionner les mentalités des deux institutions est un défi qui teinte l’identité de la nouvelle université anglo-montréalaise, marquée par une mentalité de tradition humaniste et progressiste.