/qubradio
Navigation

Jean-Pierre Charbonneau ne ferme plus la porte à un référendum pour un nouveau mode de scrutin

Jean-Pierre Charbonneau ne ferme plus la porte à un référendum pour un nouveau mode de scrutin
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

 Jean-Pierre Charbonneau, président du Mouvement démocratie nouvelle, ne ferme plus totalement la porte à un référendum pour sonder les électeurs sur une réforme du mode de scrutin. 

 M. Charbonneau, qui milite depuis une vingtaine d’années pour la réforme du mode de scrutin provincial, se questionne toutefois sur la pertinence du scénario de plus en plus évoqué, soit celui de tenir un référendum lors de l’élection de 2022. 

 «Mais pourquoi pas faire un référendum à l’automne 2020, alors que le débat aura été intense pendant des mois. Pourquoi attendre trois ans après, laisser tomber la poussière, les gens vont avoir oublié le débat», a mentionné l’ancien parlementaire, lors d’une entrevue à l’émission Franchement dit à QUB radio animée par Jonathan Trudeau. 

 Il a aussi mentionné qu’il y a deux types de personnes qui demandent un référendum : les gens qui ne «veulent absolument pas le changement», et les députés en place «qui craignent finalement d’être sacrifiés». 

 ÉCOUTEZ l'entrevue de Jean-Pierre Charbonneau sur QUB radio: 

 Le modèle retenu 

 La Coalition avenir Québec (CAQ) avait signé une entente avec le Parti québécois, Québec solidaire et le Parti vert au printemps 2018, afin de s’engager à mettre sur pied un mode de scrutin proportionnel mixte. 

 Le modèle retenu propose qu’environ 60 % des députés soient élus selon le modèle de scrutin actuel et que 40 % soient élus en fonction de l’appui que les différents partis politiques ont reçu. 

  

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions