/sports/soccer/impact
Navigation

L’Impact et le FC Dallas punis pour une confrontation en fin de rencontre

L’Impact et le FC Dallas punis pour une confrontation en fin de rencontre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

La confrontation entre certains joueurs de l’Impact de Montréal et du FC Dallas pendant les arrêts de jeu à la fin du match entre les deux équipes, samedi dernier au stade Saputo, coûtera des sous aux deux organisations.

La Major League Soccer (MLS) a annoncé mardi que les deux équipes avaient contrevenu à la politique des confrontations de masse de la Ligue pour la deuxième fois cette saison pendant cette rencontre. L’Impact et le FC Dallas, ainsi que les entraîneurs Rémi Garde et Luchi Gonzalez, ont été mis à l’amende. Les montants n’ont toutefois pas été dévoilés.

De plus, les attaquants de Dallas Zdenek Ondrasek et Dominique Badji ont reçu des amendes pour avoir contribué à ce que la confrontation s’intensifie.

Enfin, la MLS a jugé que le défenseur de l’Impact Rudy Camacho n’avait pas respecté la politique de la Ligue concernant les mains au visage, à la tête et au cou de l’adversaire. Il a écopé d’une amende.

Après avoir pris une avance de 3 à 0 samedi, le onze montréalais s’est écroulé et a finalement dû se contenter d’un match nul de 3 à 3.