/entertainment/music
Navigation

Le chanteur Corneliu complètement blanchi

Coup d'oeil sur cet article

 Corneliu Montano est soulagé. L’ancien participant de Star Académie 2004 a vu les accusations qui pesaient contre lui, pour une histoire de vol à l’étalage, être complètement abandonnées. 

 Le 30 juillet dernier, au palais de justice de Laval, la juge Yanick Laramée a ordonné l’arrêt complet des procédures. Le chanteur faisait face à deux chefs d’accusation, vol et complot, pour un incident survenu dans un Canadian Tire de Laval, le 6 janvier 2018. Le total des articles volés, dont plusieurs articles ménagers, s’élevait à 176 $. 

 « Je suis content de voir que tout est terminé et que je n’aurai pas de casier judiciaire, a dit Corneliu mercredi au Journal. J’ai toujours été quelqu’un d’honnête dans la vie. Je n’ai jamais eu de problèmes auparavant. Je suis heureux de voir que la justice a finalement bien fait les choses. » 

 Mauvais timing 

 En mars dernier, Le Journal écrivait que le chanteur ne s’était pas présenté au palais de justice pour ses quatre premières audiences, tenues entre les mois d’août et novembre 2018. 

 Pour son retour en cour, en juin dernier, Corneliu Munteanu, de son vrai nom, était cette fois-ci représenté par Me Jonathan Boivin. Contacté par Le Journal, l’avocat criminaliste a indiqué qu’il ne pouvait donner les raisons exactes de l’arrêt complet des procédures en raison d’une clause de confidentialité. 

 « Je crois que les preuves n’étaient pas assez substantielles, a avancé de son côté Corneliu. [...] Des fois, on est pris à la mauvaise place, au mauvais moment. On parle souvent de bon timing dans la vie. J’en ai bénéficié avec Star Académie. Mais parfois aussi, on peut se retrouver dans des circonstances hors de notre contrôle qui nous relient à certains événements. Je suis content d’avoir pu faire la part des choses. » 

 Le complice présumé de Corneliu dans cette histoire, Steven Awad, a quant à lui plaidé coupable au chef d’accusation pour vol, le 11 janvier dernier. Il a obtenu l’absolution inconditionnelle et l’accusation de complot a été abandonnée. 

 - Avec la collaboration de Claudia Berthiaume.