/sports/hockey
Navigation

Roy se dote d’une police d’assurance

L’entraîneur des Remparts ajoute un 4e joueur de 20 ans

Anthony Gagnon
Photo d’archives, Didier Debusschère Anthony Gagnon (photographié ici lors d’un match contre les Remparts en septembre dernier) évoluait avec l’Océanic la saison dernière. Il a inscrit 19 buts et 42 points en 68 rencontres.

Coup d'oeil sur cet article

Les Remparts de Québec ont pris les moyens pour éviter de se retrouver le bec à l’eau dans le cas où l’attaquant Félix Bibeau ferait le saut chez les professionnels au cours des prochaines semaines.

L’équipe de la LHJMQ a obtenu mercredi les services de l’ailier Anthony Gagnon de l’Océanic de Rimouski en retour d’un choix de troisième ronde en 2020 qui appartenait initialement à Rouyn-Noranda.

Âgé de 20 ans tout comme Bibeau, Gagnon se veut en quelque sorte une police d’assurance en raison de l’incertitude entourant l’avenir de l’ancien des Huskies qui participera au camp des recrues des Islanders de New York à partir du 6 septembre prochain. En principe, il devrait ensuite être invité au gros camp avant de tenter de percer l’alignement du club-école de Bridgeport dans la Ligue américaine. Bibeau a été sélectionné au sixième tour (178e au total) lors du dernier repêchage de la LNH, à Vancouver.

Gagnon ainsi que les défenseurs Pier-Olivier Lacombe et Darien Kielb occuperont les casiers de joueur de 20 ans d’ici à ce que Bibeau soit fixé sur son sort. Le nouveau venu rejoindra ses coéquipiers pour l’entraînement prévu ce matin au Pavillon de la Jeunesse.

« J’aime mieux me protéger et me donner une marge de manœuvre, a expliqué l’entraîneur-chef et directeur général Patrick Roy. Puis, l’autre aspect qui joue dans l’équation, c’est qu’on adorait Gagnon, un gars avec des mains capable de marquer des buts. Ça va amener une profondeur à notre offensive qui est la bienvenue.

« En défense, on adore ce qu’on a sous la main et on calcule que tous les joueurs au camp vont jouer dans la ligue. Et un gars comme [Charle] Truchon nous force la main à le faire jouer plus. On veut avoir un bon début de saison. On va y aller comme ça. On va prendre ensuite les décisions qui devront être prises. »

Gagnon, qui mesure 6 pieds, a inscrit 19 buts et 42 points en 68 rencontres la saison dernière. Il a aussi porté les couleurs des Olympiques de Gatineau depuis le début de son stage junior.

Bérubé à Bathurst

Par ailleurs, l’Océanic a procédé à une autre transaction en cédant le gardien Tristan Bérubé au Titan d’Acadie-Bathurst en retour de l’espoir Xavier Raby et d’un choix de quatrième ronde en 2020. Bérubé en sera à sa troisième formation dans le circuit Courteau.

Les départs de Gagnon et de Bérubé portent donc le nombre de vétérans de 20 ans luttant pour un poste à quatre dans le camp rimouskois. Le défenseur Vincent Martineau et les attaquants D’Artagnan Joly, Jeffrey Durocher et Cédric Paré figurent toujours en lice.

L’Océanic poursuivra son évaluation ce soir en rendant visite aux Tigres de Victoriaville.