/world/europe
Navigation

Un ancien crocodile de Fidel Castro mord un homme en Suède

Coup d'oeil sur cet article

STOCKHOLM | Un crocodile cubain dans la fleur de l'âge ayant déjà appartenu à l'ancien dirigeant cubain Fidel Castro, avant de se retrouver dans un aquarium à Stockholm, s'est attaqué à un septuagénaire en train de livrer un discours.

Selon ce qu'a expliqué l'aquarium de Skansen sur sa page Facebook, l'homme s'est hissé sur une portion surélevée des installations et s'est adossé à une barrière de vitre, dans le but de donner un discours lors d'un évènement privé annuel visant à amasser des fonds pour lutter contre le cancer et à déguster des écrevisses. Or, ce faisant, il a laissé choir son bras de l'autre côté de la barrière vitrée.

Il n'en fallait pas plus pour que le crocodile Castro – nommé en l'honneur de son ancien propriétaire – se précipite sur le bras du malheureux, le mordant jusqu'au coude. Selon des témoins qui se sont confiés au quotidien suédois «Aftonbladet», l'homme a subi d'importantes blessures au bras lors de l'attaque, mais son membre n'a pas été entièrement sectionné par la puissante mâchoire du reptile.

Heureusement pour lui, trois médecins qui assistaient à l'évènement ont pu lui venir en aide immédiatement, en contrôlant l'hémorragie avec des serviettes en tissus et une ceinture.

«Il ne s'était jamais rien produit de tel avec les crocodiles, et nous les avons depuis plus de 40 ans», s'est désolé le directeur de l'aquarium, Jonas Wahlstrom, en entrevue avec le quotidien «Aftonbladet».

Un périple particulier

Castro et sa comparse Hillary, qui vivent tous deux à Stockholm, ont connu un périple peu commun. Ces deux crocodiles cubains avaient été offerts par Fidel Castro au cosmonaute russe Vladimir Shatalov en 1978, alors de passage à Cuba. Ce dernier les avait ramenés à Moscou, avant de les offrir au zoo de la capitale de l'ex-Union soviétique, lorsque les reptiles sont devenus trop gros et dangereux, a détaillé le quotidien suédois «Svenska Dagbladet».

Il faut dire que les crocodiles cubains sont parmi les plus agressifs des crocodiles et qu'ils considèrent les humains comme des proies, a souligné M. Wahlstrom au «Aftonbladet».

Le duo avait finalement atterri à l'aquarium de Skansen en 1981, où ils sont demeurés depuis. Cependant, une dizaine de leurs descendants ont été envoyés à Cuba en 2015, afin de contribuer aux efforts de revitalisation de cette espèce menacée.