/sports/soccer/impact
Navigation

Congédiement de Rémi Garde : une question financière?

Congédiement de Rémi Garde : une question financière?
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Comme plusieurs partisans de l’Impact, Rémi Garde a été surpris par son congédiement, d’autant plus que les négociations contractuelles en vue d’une prolongation se poursuivaient récemment entre l’organisation montréalaise et lui.

La nouvelle a évidemment fait écho jusqu’en France, où le quotidien sportif L’Équipe a résumé la situation en parlant de «mauvaise surprise».

«L'ancien entraîneur de l'Olympique lyonnais et d'Aston Villa, qui n'a pas souhaité s'exprimer, a été très surpris, selon plusieurs sources, puisque, il y a 10 jours encore, il discutait d'une prolongation de son contrat, qui expire en novembre, a notamment écrit le quoditien. Ses mauvais rapports avec le propriétaire, Joey Saputo, le pilotage de la franchise depuis Bologne, par l'ancien directeur sportif de la Roma Walter Sabatini, et des résultats moins favorables, récemment (une victoire lors des huit derniers matchs, qui ont fait passer l'Impact de la deuxième à la septième place de sa conférence), expliquent, notamment, cette décision.»

Dans la conférence de presse tenue jeudi à Montréal pour présenter le nouvel entraîneur Wilmer Cabrera, le président de l’Impact Kevin Gilmore a néanmoins affirmé que la décision de congédier Garde n’avait rien à voir avec sa situation contractuelle.

«Les discussions sur la prolongation de contrat n’ont eu aucun impact, a assuré Gilmore. Si nous nous étions entendus sur une prolongation de contrat au début de la saison, la décision aurait été la même.»