/opinion/columnists
Navigation

Demi-siècle

Coup d'oeil sur cet article

Comme si c’était hier et, en même temps, on a l’impression que c’était dans une autre vie. L’évocation du chiffre 50 me fait sourire. 1969, on se rappelle Woodstock, les premiers pas sur la Lune, le film Valérie, la fin des Beatles, mais c’était surtout des dizaines de pages qui ont tourné en même temps. La révolution n’était plus tranquille alors que se fomentaient les événements d’octobre et naissait le péquisme de René Lévesque et l’ère Bourassa sous la trudeaumanie canadienne. Ça sentait le patchouli dans le Vieux, le pot dans les cégeps fraîchement institués. Tout ça déteignait sur l’autre invention éducative du siècle qui s’appelait « polyvalente ». Fin du catéchisme et on nous disait que l’avenir était aux loisirs, que dans le futur les gens s’amuseraient plus qu’ils ne travailleraient. Les orienteurs étaient dans le champ, les ados découvraient la pilule alors que Drapeau nous annonçait la phase 3 de la trilogie métro-expo-JO.

DÉJÀ

Yo les jeunes ! Votre grand-papa avait les cheveux aux épaules et mamy a déjà pensé à flusher le soutien-gorge. Au hockey, les kids s’appelaient Savard, Vadnais, Vachon alors que Montréal se baseballisait en Mack Jones, Rusty Staub et Bill Stoneman. On parlait du Vietnam au passé et il y avait des cendriers dans les chambres d’hôpital et les ascenseurs. Personne ne savait ce qu’était le sida, la couche d’ozone, un logiciel.

Et moi, j’avais 13 ans. Je m’en souviens comme si c’était avant-hier.

DOUBIDOU

  • Répondeur à l’hôpital psychiatrique : Si vous êtes obsessif-compulsif, appuyez sur le -un- à 67 reprises.
  • Les agriculteurs... du monde qui sème.
  • Inquiétude. Pourquoi les docteurs disent-ils qu’ils « pratiquent » ?
  • Au lieu de chercher des chercheurs qui cherchent, pourquoi ne pas trouver des trouveurs qui trouvent ?
  • J’ai bien calculé. Le septième de notre vie se passe un vendredi. Profitez-en !

À DEMAIN