/sports/opinion/columnists
Navigation

Holtby et le gros lot

Coup d'oeil sur cet article

Braden Holtby aime bien le jeu des comparaisons. Qui pourrait le blâmer ? Au cours des deux dernières années, il a gagné la coupe Stanley et il a été un gardien élite. Par conséquent, il regarde autour de lui et que se passe-t-il ?

Carey Price gagne 10,5 millions $ par saison et Sergei Bobrovsky vient de signer une entente de 10 M$ par année avec les Panthers de la Floride. Croyez-vous que Holtby exigera autant d’argent ? Assurément.

Le problème : les Capitals ont déjà des soucis avec le plafond salarial. Et il y a aussi Nicklas Backstrom qui pourra se prévaloir de son statut de joueur autonome sans restriction, le 1er juillet prochain...

Derick Brassard n’est plus le joueur de centre d’il y a quelques saisons, mais si les Islanders de New York lui ont consenti un contrat d’un an, c’est qu’on veut un bon vétéran dans l’environnement de Mathew Barzal qui négociera un contrat comme joueur autonome avec compensation l’an prochain...

Depuis la Finlande, Jesperi Kotkaniemi y va d’un commentaire intéressant : « La saison dernière, je n’ai pas lancé assez souvent. Plusieurs fois, j’aurais pu tirer vers le filet, mais comme c’était la première année, tu cherches à passer le disque plus souvent. Je veux profiter des occasions qui s’offriront l’an prochain. » Tout dépend de ce que lui accordera Claude Julien. « Ça, c’est à moi de gagner mon temps de jeu. »