/finance
Navigation

Postes Canada réduit sa perte

Postes Canada
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Postes Canada, la division du Groupe d’entreprises de Postes Canada qui assure la livraison du courrier, a rapporté vendredi une perte avant impôts de 50 M$ au second trimestre de son exercice financier.

La société d’État impute cette perte aux «baisses continues des volumes de courrier». Au trimestre correspondant de 2018, la perte était toutefois de 243 M$.

Les revenus du secteur Postes Canada ont diminué de 1 M$, à 1,64 G$, sur la même période en raison notamment du déclin des secteurs d’activité Courrier transactionnel (lettres, factures et relevés) et Marketing direct.

Alors que les revenus du secteur Colis ont augmenté de 31 M$ ou 6,7% par rapport à la période correspondante de 2018, ceux du Courrier transactionnel ont reculé de 16 M$ ou 0,8%, et ceux du Marketing direct ont connu une baisse de 11 M$.

Pour l’ensemble du Groupe d’entreprises de Postes Canada, qui possède également Purolator, Groupe SCI et Innovapost, le bénéfice avant impôts du Groupe s’est élevé à 11 M$ au deuxième trimestre, en hausse de 202 M$ comparativement à la perte avant impôts de 191 M$ de la période correspondante de 2018.

«Le principal facteur qui explique le retour à la rentabilité est la perte nettement moins élevée du secteur Postes Canada par rapport à celle enregistrée au deuxième trimestre de 2018, qui comprenait les coûts ponctuels des avantages du personnel résultant de la décision en matière d’équité salariale», a-t-on précisé.