/finance
Navigation

Ventes au détail: recul au Québec et à Montréal; stable au Canada

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Les ventes au détail ont reculé de 1,5 % en juin dans la région de Montréal, ce qui a entraîné une légère diminution des ventes au détail au Québec. Au pays, elles sont restées stables par rapport à juin.

Selon les données de Statistique Canada publiées vendredi, les ventes au détail ont fléchi de 0,4 % dans la Belle Province (à 11 milliards $) tout comme en Colombie-Britannique et en Alberta, entre le mois de mai et juin. En Saskatchewan, le recul est de 2,7 %.

Les hausses enregistrées dans le reste du pays ont contrebalancé ce recul, ce qui a permis aux ventes du secteur du commerce de détail de rester essentiellement inchangées en juin, à 51,3 milliards $.

«Après avoir augmenté en avril et en mai, les ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles ont reculé de 2,5 % en juin», souligne l’agence fédérale, imputant le recul aux ventes plus faibles des concessionnaires d'automobiles neuves (-3,2 %).

Selon l'Enquête sur les ventes de véhicules automobiles neufs, le nombre de véhicules automobiles neufs vendus a reculé de 5,2 % depuis le début de l'année.

En outre, les ventes des stations-service ont affiché un recul de 3,4 %, en baisse pour la première fois en cinq mois. Selon l'Indice des prix à la consommation, sur une base non désaisonnalisée, le prix de l'essence a diminué de 8,0 % en juin, a-t-on précisé.

La hausse la plus force a eu lieu chez les marchands de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage (6 %), ce qui s’explique notamment par les conditions météorologiques défavorables dans certaines régions du pays en mai.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Par ailleurs, selon les données non désaisonnalisées de l’agence fédérale, les ventes de magasins de cannabis au pays ont atteint 91 millions $ au mois de juin, comparativement 86 millions $ en mai, 74 millions $ en mars.

Au Québec, elles ont atteint 18,5 millions $, un peu plus qu’en Alberta (18,3 millions $) alors qu’en Ontario elles ont dépassé les 25 millions $.

Hausse dans le commerce électronique

Par ailleurs, Statistique Canada note une hausse de 3,4 % des ventes du commerce de détail en ligne, qui a atteint 1,9 milliard $, et ce, sur une base non désaisonnalisée.

«D'une année à l'autre, les ventes du commerce de détail en ligne ont augmenté de 30,7 %, tandis que le total des ventes au détail non désaisonnalisées a reculé de 0,3 %», précise-t-on.