/lifestyle/family
Navigation

Apprendre à votre chiot à gérer la solitude

Bloc chien chiot puppy Do not leave the room
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

La fin des vacances et le retour en classe approchent. Si vous avez adopté un chiot cet été, il est grand temps de lui apprendre à gérer la solitude progressivement avant que toute la famille disparaisse et qu’il se retrouve seul pendant de longues heures. Voici sept conseils pour y parvenir.

1. Habituez-le à un peu de solitude tous les jours

Commencez tôt. Allez-y progressivement, pour quelques minutes au début, en augmentant le temps graduellement. Utilisez une cage, un enclos ou un bout de la maison qui aura été sécurisé pour votre chiot.

2. Faites de ce moment un moment de bonheur !

Michel Lacasse, éducateur canin et chroniqueur (https://eduquatrepattes.ca) affirme qu’il faut que l’émotion du chien soit positive à chaque étape de cet apprentissage. Il faut s’arranger pour que le chiot aime l’endroit choisi. Comment faire ? Ne jamais le forcer et surtout donner des gâteries super attirantes, spéciales et utilisées uniquement pour cet apprentissage. Il faut aussi que l’endroit dédié soit confortable pour le chien (eau, nourriture, température adéquate, etc.).

3. Occupez-le

Utilisez des jouets occupationnels : un Kong gelé et rempli de gâteries spéciales pourrait faire l’affaire. Mais il y a aussi d’autres jouets interactifs pour l’occuper comme des puzzles pour chien. Il y en a de plus en plus. Cherchez sur le Web : Dog Tornado, Dog puzzles, Treat ball, etc.

4. Ne pensez pas qu’il pourra se retenir toute la journée !

De grâce, ne le grondez pas s’il a fait ses besoins dans la maison. Honnêtement, seriez-vous capable de ne pas aller aux toilettes pendant tout votre temps de travail ? Lui non plus. On s’assure de le faire sortir avant de partir... pour ses besoins, mais aussi pour qu’il dépense son énergie !

5. Quelqu’un pourrait-il venir voir le chien dans la journée ?

Y a-t-il quelqu’un de disponible qui pourrait sortir le chien dans la cour et le divertir un peu dans la journée ? Un voisin à la retraite ? Une gardienne à domicile pour chien ?

6. L’option de la garderie de jour

Avez-vous pensé à cette option ? Il y en a de plus en plus, et c’est populaire ! En plus de permettre à votre chiot d’être accompagné, il pourra socialiser avec des congénères, se défouler et dépenser son énergie.

7. Au retour, on s’occupe de lui !

Comme le dirait Michel Lacasse, éducateur canin : « Tout se passe le soir ! » Vous avez votre journée dans le corps ? Vous êtes brûlé et rêvez de vous écraser sur le divan ? Eh non ! N’oubliez pas que vous avez adopté un chien et qu’il a enfin le droit à des interactions avec vous, car il a été seul toute la journée. Alors, on joue avec lui ! On prend l’air, on marche, on lui fait dépenser son trop-plein d’énergie, on l’éduque, etc.