/sports/football/alouettes
Navigation

Khari Jones heureux de ce passage à Moncton

Coup d'oeil sur cet article

Pour l’entraîneur-chef des Alouettes de Montréal, Khari Jones, le match de dimanche à Moncton sera une deuxième expérience au Nouveau-Brunswick.

Jones était le coordonnateur offensif des Tiger-Cats de Hamilton lorsqu’ils ont vaincu les Stampeders de Calgary au compte de 55 à 36 au stade de Moncton le 25 septembre 2011. L’instructeur semble avoir adoré cet événement.

«Les joueurs pourront voyager dans l’est, vraiment dans l’est, et découvrir cette partie du monde. J’ai eu la chance de le faire en 2011, et ça se répète maintenant. C’est bien», a lancé l’entraîneur, vendredi.

«C’est une opportunité de jouer un bon match de football et de donner un bon spectacle devant les partisans dans les provinces maritimes. On va espérer que ça va aider à implanter une nouvelle équipe dans l’est», a quant à lui affirmé Kristian Matte.

Équilibrer les choses

L’événement Touché Atlantique, qui présentera un quatrième match de saison régulière depuis 2010 dans les provinces maritimes, est organisé par Schooners Sports and Entertainment, dont le but est de mettre en place une équipe d’expansion à Halifax.

Cette organisation serait nommée les Schooners. Un projet pour la construction d’un stade de 12 000 places évalué à 130 M$ a été présenté par l’organisation. Quelque 6000 personnes auraient par ailleurs effectué un dépôt pour des abonnements de saison, selon le quotidien The Chronicle Herald.

Jones serait bien heureux de l’arrivée de cette 10e équipe dans la Ligue canadienne de football, ne serait-ce que pour présenter un calendrier plus équilibré. L’instructeur semble encore avoir en tête le fait que son club a profité de deux congés lors des sept premières semaines de la campagne.

«J’aimerais bien qu’il y ait une nouvelle équipe dans les provinces maritimes. J’aimerais qu’il y ait 10 équipes dans la Ligue, puisque ça permettrait à toutes les équipes de jouer la même semaine sans avoir nécessairement un club en congé.»

«Ça permettrait également de développer de nouvelles rivalités», a ajouté Jones.