/weekend
Navigation

La Rentrée sur les chaînes américaines

Coup d'oeil sur cet article

Si la saison télé estivale s’avère toujours plus tranquille, l’automne est marqué par le retour de séries que l’on suit assidûment et la venue de nouvelles sources de divertissement. Voici quelques séries que l’on attend ou qui risquent de nous surprendre.

13 Reasons Why 3

13 Reasons why
Photo courtoisie, Netflix
13 Reasons why

Beaucoup d’encre a coulé depuis le dévoilement de cette série. D’abord parce qu’elle abordait le suicide d’une adolescente. La production a d’ailleurs dû retirer une scène trop graphique de sa première saison vue déjà des millions de fois. Le dernier épisode de la 2e saison annonçait le pire. Dans la foulée des trop nombreuses tueries des derniers mois aux États-Unis, le personnage de Tyler devait être abordé avec délicatesse. La bande-annonce nous révèle d’entrée de jeu la mort suspecte de Bryce, le gars populaire de l’école, vicieux et violeur dans l’intimité. Cette 3e saison prendra donc des allures de suspense afin de déterminer qui en sera le/la responsable. Clay, le pacifique, le diplomate, sera-t-il disculpé de tout doute ? On s’attend encore à quelques remous.

Disponible sur Netflix

On Becoming a God in Central Florida

On Becoming a God in Central Florida
Photo courtoisie, SHOWTIME
On Becoming a God in Central Florida

Cette comédie noire sur le rêve américain met en vedette Kristen Dunst et le formidable acteur québécois Théodore Pellerin (Chien de garde, Genèse, Med, 30 vies). Nous sommes dans les années 90 alors que pas mal de monde tentait de faire fortune dans la vente pyramidale. Krystal est une mère de famille gagnant pauvrement sa vie dans un parc aquatique, dont le conjoint s’est naïvement fait prendre dans l’engrenage de la Founders American Merchandise. Décidée à reprendre son dû, elle intègre les rangs et n’entend pas à se laisser marcher sur les pieds. Elle se permet tous les coups, même les plus bas. Cette série qualifiée de véritable ovni de la télé jouit déjà d’un très beau buzz.

Dès le 25 août 22 h sur Showtime

Prodigal Son

Prodigal Son
Photo courtoisie, Fox
Prodigal Son

Malcolm Bright est un psychologue criminel renommé qui travaille avec le département de police new-yorkais pour résoudre des meurtres. Il a un don particulier pour analyser les scènes de crime et ce n’est pas pour rien. Dans les années 90, son père était « le chirurgien », un des plus redoutables tueurs en série. Le hic est que tous jouent avec ses neurones : sa mère manipulatrice comme son père, toujours incarcéré à la recherche d’un héritier. Cette série met en vedette Tom Payne (The Walking Dead), Lou Diamond Philips (La Bamba) et un Michael Sheen qui a l’air complètement démoniaque.

Dès le 23 septembre 21 h sur Fox

Mixed-ish

Mixed-ish
Photo courtoisie, ABC
Mixed-ish

Les antépisodes sont populaires. Ici, on s’attarde à la jeunesse de Rainbow (Tracee Ellis Ross), personnage très aimé de la comédie Black-ish. Bo a grandi dans une commune avec une maman noire et un papa blanc. Rien de conventionnel pour les années 80. Ce qui risque de donner lieu à une comédie charmante aux propos actuels.

Dès le 24 septembre 21 h sur ABC et CityTV

Carnival Row

Carnival Row
Photo courtoisie, Jan Thijs
Carnival Row

Ça joue dur du côté des plateformes en continu puisqu’elles se multiplient et luttent pour des abonnements. Amazon mise sur les amateurs de fantastique et a déjà investi 250 millions de dollars pour acquérir les droits du Seigneur des Anneaux pour en faire une série télé. En attendant, Cara Delevigne et Orlando Bloom sont les héros d’un polar fantastique où les créatures côtoient les humains dans une époque victorienne. Alors que la tension monte, une fée fera équipe avec un inspecteur de police pour élucider un mystérieux meurtre.

Dès le 30 août sur Amazon Prime

This is Us

This is Us
Photo courtoisie, NBC
This is Us

La série « feel good » à succès revient pour une 4e saison (les saisons 5 et 6 sont d’ailleurs confirmées). Peu de détails ont circulé, mais il semblerait que plusieurs personnages vont connaître un nouveau départ et qu’un événement inattendu guette Toby et Kate maintenant parents. Et nous n’avons pas fini de voir la bande évoluer dans le passé non plus.

Dès le 24 septembre 21 h sur NBC

Stumptown

Stumptown
Photo courtoisie, FOX
Stumptown

Colbie Smulders (How I Met Your Mother, les films Avengers) incarne Dex Parios, une ex-militaire plutôt autodestructrice qui devient enquêteuse privée à Portland dans l’Oregon. Alors qu’elle s’occupe de son frère, on verra qu’elle a une façon de travailler peu conventionnelle. La série est l’adaptation de romans graphiques d’espionnage.

Dès le 25 septembre 22 h sur ABC et CTV

The Politician

The Politician
Photo courtoisie, Netflix
The Politician

Ryan Murphy n’a pas fini de nous surprendre. Le créateur fait le saut ici pour la première fois sur une plateforme d’écoute en continu avec une comédie noire sur les ambitions d’un jeune incarné par Ben Platt (Pitch Perfect) convaincu depuis qu’il a 7 ans qu’il sera président des États-Unis. Mais d’abord, il lui faudra être élu président de son école pour augmenter ses chances d’être admis à Harvard. Jessica Lange, Gwyneth Paltrow, Bette Midler et plusieurs autres vedettes sont au générique. Une 2e saison aurait déjà été commandée.

Dès le 27 septembre sur Netflix

Almost Family

Almost Family
Photo courtoisie, Fox
Almost Family

Remake d’une série australienne intitulée Sisters, la prémisse de cette série a aussi un petit quelque chose de Starbuck. Julia (Brittany Snow) est la fille d’un éminent médecin spécialisé en fertilité (Timothy Hutton). Le hic ? Il a utilisé son propre sperme dans une bonne centaine de cas dont certains seront révélés au grand jour. Ce qui signifie que la belle a de nombreux frères et sœurs. Elle se liera avec deux de ses demi-sœurs qui ont à grandir sans père. C’est ainsi l’occasion de former une nouvelle famille.

Dès le 2 octobre sur Fox

The Crown 3

The Crown 3
Photo courtoisie, Netflix
The Crown 3

Après avoir abordé les années 40 et 50 et l’ascension de la reine Elizabeth, son apprentissage du pouvoir et sa complicité avec Winston Churchill, nous nous retrouvons avec une nouvelle distribution pour entamer de nouvelles décennies. L’actrice oscarisée Olivia Colman reprend le rôle de la reine, Tobias Menzies celui du prince Philip et Helena Bonham Carter celui de sa sœur la princesse Margaret. Ce sont les années 60 et 70 qui seront scrutées lors des 2 prochaines saisons. Il y sera question de politique, mais aussi de l’impact du règne sur la vie de couple et familiale d’Elizabeth II. On y verra aussi vieillir le jeune prince Charles.

Dès le 17 novembre sur Netflix

The Morning Show

The Morning Show
Photo courtoisie, appletv+
The Morning Show

Cette série fera sans aucun doute l’événement puisqu’il s’agit de la première produite pour la plateforme Apple. Elle réunit aussi un casting 5 étoiles extrêmement populaire : Jennifer Aniston, qui fait ici son retour dans une série, Reese Witherspoon, qui la retrouve 20 ans après avoir joué sa sœur dans Friends, et Steve Carell. On décrit la série comme une incursion dans la vie de ceux qui nous aident à nous lever en animant les émissions matinales.

À venir cet automne sur Apple tv+