/opinion/columnists
Navigation

Pas de chèque en blanc

Coup d'oeil sur cet article

Si le gouvernement Legault croyait disposer d’un chèque en blanc pour la réalisation d’un tunnel entre Québec et Lévis, c’est tout le contraire que démontrent les résultats de ce sondage Léger-Le Journal-LCN.  

• À lire aussi: Voici 15 des pires routes du Québec

• À lire aussi: Une «question à 5 milliards» pour la CAQ

Soucieux de l’état des routes, les Québécois font preuve de beaucoup de sagesse et de jugement, à l’inverse du gouvernement caquiste dans ce dossier. Pour une majorité de gens, et même dans une importante proportion à Québec, on devrait plutôt réparer les routes existantes, qui ont grandement besoin d’amour, avant d’investir dans un troisième lien.  

Plus encore, les Québécois considèrent bien d’autres priorités en termes de nouvelles infrastructures. Ainsi, même à Québec où les gens sont directement concernés, le remplacement du pont de l’Île-d’Orléans suscite plus d’adhésion encore que la construction du troisième lien. Il y a de quoi tomber en bas de sa chaise. D’autant plus qu’à entendre les caquistes, on croirait que le tunnel fait à peu près l’unanimité dans la région. À la lumière de ces résultats, on voit bien que c’est de la foutaise !  

Encore flou  

La réalité, c’est que les gens de Québec sont loin d’être aussi chauds à l’idée, une fois qu’on accole un coût à ce troisième lien. Faut-il le rappeler, mais le gouvernement a décidé de foncer tête première – et yeux fermés – même si on n’a encore aucune idée des sommes exactes qu’il faudra débourser.  

C’est d’autant plus préoccupant quand on sait que le montant estimé de quatre milliards devra certainement être revu à la hausse. Plusieurs inconnues persistent, sur la nature des sols entre autres. Le potentiel d’assister à une explosion de la facture s’avère bien réel.  

Quoi qu’il en soit, ce coup de sonde constitue une autre preuve indiquant qu’on devrait se méfier des interprétations voulant qu’à Québec, les gens « ont voté pour la CAQ parce qu’ils voulaient un troisième lien ». Il est beaucoup plus plausible de croire qu’ils ont eu, à l’instar de bien d’autres Québécois sur tout le territoire, une irrépressible envie de changement. Or, un gouvernement qui retombe dans le panneau des promesses insensées où sont dilapidés des fonds publics, ça sonne plutôt comme un vieux refrain démodé... qu’on a juste envie de jeter aux poubelles.