/sports/racing
Navigation

Tagliani n’est pas inquiet

Le pilote québécois doit se contenter du 9e rang aux essais libres en camionnettes

Raphael Lessard
Photo courtoisie, Gilles Tremblay Raphaël Lessard a réalisé samedi le 18e chrono le plus rapide lors de la dernière séance d’essais dans la série des camionnettes Gander Outdoors.

Coup d'oeil sur cet article

BOWMANVILLE | Alexandre Tagliani n’a réalisé samedi que le neuvième chrono le plus rapide lors de la dernière séance libre, en prévision de l’épreuve des camionnettes Gander Outdoors qui sera disputée dimanche au circuit de Mosport, en Ontario.

Troisième plus rapide en matinée, le pilote québécois n’a pas pu maintenir le même rythme en après-midi à bord de son bolide préparé par l’écurie Kyle Busch Motorsports, concédant 1,7 seconde au détenteur du meilleur temps (79,540 secondes), l’Américain Brett Moffitt.

L’autre Québécois inscrit, Raphaël Lessard, à sa toute première présence sur le circuit routier de Mosport, s’est classé 18e sur les 28 engagés.

« Comme prévu, nous avons consacré ce deuxième entraînement à régler notre camionnette en configuration course, a raconté Tagliani. Nous sommes en général très satisfaits du travail accompli.

« Je ne suis pas inquiet pour la suite des choses, a-t-il poursuivi. Je vais aborder cette épreuve en toute confiance. Je sais exactement ce que j’ai à faire. »

En mode apprentissage

Lessard, lui, a rapidement réalisé qu’il avait encore beaucoup à apprendre sur ce tracé où il n’avait jamais roulé auparavant.

Recruté par l’écurie David Gilliland Racing, le pilote de Saint-Joseph-de-Beauce a reconnu qu’il était en mode... apprentissage.

« J’ai fait mes classes sur des pistes ovales, a-t-il rappelé. C’est un beau circuit, mais qui comporte des virages aveugles auxquels je ne suis pas habitué. On a procédé à bon nombre de changements qui ont porté leurs fruits entre les deux séances, notamment au chapitre des amortisseurs. »

Lessard, 18 ans, a fait stopper le chrono à 82,217 s, à plus de deux secondes et demie de Muffitt.

Six Canadiens au départ

À notre arrivée au circuit de Mosport, vendredi matin, nous avons appris que deux autres pilotes canadiens étaient inscrits à la course des camionnettes Gander Outdoors, dont le vétéran D. J. Kennington, à qui on a confié la camionnette de l’Américain Tyler Dippel.

Ce dernier a été suspendu (pour une raison non divulguée) par le comité de discipline de NASCAR.

Kennington compte 11 départs dans la troisième division du NASCAR, dont trois ayant été effectués à Mosport.

Dan Corcoran, lui aussi ontarien, s’est ajouté à la dernière minute sur la liste des engagés.

À 61 ans, il a fait ses débuts en NASCAR il y a quelques semaines à peine en série Xfinity à Watkins Glen.

Incidemment, c’est Kennington qui a dominé le contingent canadien en réalisant le huitième temps (81,265 s) le plus rapide en camionnettes.

Stewart Friesen, l’un des huit pilotes qualifiés pour les séries éliminatoires, s’est quant à lui pointé au 13e rang (81,555 s), en sachant toutefois qu’il devra s’élancer en fond de grille dimanche.

Le pilote de Niagara-on-the-Lake a sévèrement endommagé son bolide en matinée, suite à une sortie de piste, et il a dû se résigner à poursuivre son week-end au volant de sa camionnette de réserve.

Comme le prévoit le règlement, Friesen occupera le dernier rang sur la grille de départ, peu importe son résultat lors de la séance de qualifications qui aura lieu dimanche matin, environ cinq heures avant le début de la course.

Les autres Canadiens, Gary Klutt, Jason White et Corcoran, ont pris les 16e, 20e et 24e positions respectivement.