/news/transports
Navigation

Train léger d’Ottawa: enfin sur les rails, à la mi-septembre

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le réseau de train léger sur rail d’Ottawa, qui porte le nom de Ligne de la Confédération, va finalement transporter ses premiers passagers, le 14 septembre, après moult reports.

Le maire de la capitale fédérale en a fait l’annonce vendredi. Treize stations seront opérationnelles dès cette date, de la station Tunney’s Pasture à l’ouest jusqu’à la station Blair à l’est.

Rappelons qu’il s’agit d’un projet de 2,1 G$ financé conjointement par le fédéral, le provincial et la Ville d’Ottawa. Selon les estimations, jusqu’à 10 700 passagers seront transportés à l’heure dans chaque direction, durant les heures de pointe en semaine sur cette ligne de 12,5 km de long.

«Nous nous apprêtons à réaliser la vision d’un train léger qui transformera la manière de se déplacer dans la Ville [...] Dans l’intervalle, j’encourage tout le monde à visiter le site octranspo.com pour en savoir plus sur ce nouveau réseau et à se tenir prêt pour l’O-train», a souligné le maire Jim Watson dans un communiqué.

Retard

Lorsque les premiers passagers feront leur entrée dans les wagons, il y aura eu au total 456 jours de retards, a rapporté Global News. Au moins trois échéances n’ont pas été respectées par le consortium Groupe de transport Rideau (GTR), formé entre autres d’ACS Infrastructure Canada, EllisDon et SNC-Lavalin.

La ligne devait être en service en mai 2018.

Au moment de l’annonce en grande pompe de ce projet en 2012, la Ville d’Ottawa avait fait savoir que les citoyens et contributeurs d’Ottawa n’assumeraient aucune responsabilité financière quant aux dépassements de coûts liés à la construction.