/sports/football
Navigation

Andrew Luck affecté par les huées

Andrew Luck
AFP Andrew Luck

Coup d'oeil sur cet article

Andrew Luck a pris le monde du football par surprise en annonçant sa retraite, samedi soir. Si certains comprennent sa décision de privilégier la santé, celle-ci ne plaît pas à tout le monde.

Lorsque la nouvelle s’est propagée durant un match préparatoire entre les Colts et les Bears de Chicago, à Indianapolis, Luck a quitté le terrain sous les huées des partisans.

L’homme de 29 ans a avoué en conférence de presse avoir été affecté par la réaction de la foule.

«Je vous mentirais si je disais que je n’avais rien entendu. Ç’a fait mal», a-t-il dit.

L’animateur du réseau FOX Sports Doug Gottlieb a lancé une pointe qui a fait réagir sur Twitter, écrivant que «prendre sa retraite parce que la rééducation est trop difficile» est la chose la plus propre aux milléniaux.

Au moment d'écrire ces lignes, le message avait généré près de 14 000 réponses, les internautes étant nombreux à prendre la défense de l’ancien quart-arrière.

«Andrew Luck devrait jouer, Doug. Je suis d’accord. Il ne sera pas capable de marcher à 40 ans, mais au moins, il aura prouvé à un clown des médias à quel point il est un dur, j’imagine», a ironisé l’un deux.

«Doug, allons, j’espère que tu blagues et que tu n’essaies pas simplement d’avoir de l’attention, c’est une opinion ridicule», a pour sa part répliqué un confrère de Gottlieb.

Les anciens soutiennent Luck

Plusieurs joueurs de la NFL sont venus à la défense de Luck après la réaction peu chaleureuse de la foule à son endroit. «C’est un sport difficile, a écrit sur Twitter le demi de coin des 49ers de San Francisco Richard Sherman. La plupart des gens n’ont pas joué au football à ce niveau et ne comprendront pas tout l’effort que ça demande à notre corps, saison après saison. Nous n’avons pas besoin de la sympathie des gens parce que nous savons dans quoi nous nous sommes embarqués, mais de huer un homme qui s’est battu pour sa ville est disgracieux.»

«J’espère que les amateurs pourront comprendre et se mettre à la place de Luck, a quant à lui déclaré l’ailier défensif des Texans de Houston J.J. Watt, toujours sur Twitter. Il ne l’a pas fait parce qu’il en avait envie. C’est une décision très difficile.»

De nombreuses blessures ont marqué profondément la carrière de Luck, qui a notamment été forcé de rater l’entièreté de la campagne 2017 en raison d’une blessure à l’épaule droite.

Dernièrement, l’ancien premier choix au total était aux prises avec des douleurs au genou et à la cheville de sa jambe gauche. Il n’avait pris part à aucun match préparatoire des siens.

«Je ressens constamment de la douleur. Ça fait quatre ans que j’ai mal, que je suis en rééducation», a dit Luck à propos de ses blessures, samedi soir. Il y a toutes sortes de raisons : mon mollet, le derrière et le haut de ma cheville. Une partie du travail pour aller de l’avant sera d’apprendre à aller mieux.»

En six saisons dans le circuit Goodell, Luck a complété 2000 passes pour des gains de 23 671 verges et 171 touchés.

En prenant le chemin de la retraite, le pivot a également décidé de renoncer à un montant de 58,1 millions $, lui qui avait un contrat valide jusqu’à la fin de la campagne 2021.