/24m/urbanlife
Navigation

Duo père-fils montréalais: leur kombucha maison épate la galerie

Jonathan Moreau et son fils Xavier, 7 ans, ont remporté la deuxième position au concours international de kombucha maison
Photo 24 Heures, Camille Dauphinais-Pelletier Jonathan Moreau et son fils Xavier, 7 ans, ont remporté la deuxième position au concours international de kombucha maison

Coup d'oeil sur cet article

Un duo père-fils montréalais a remporté le deuxième prix au concours international de kombucha maison, qui se tenait dimanche au parc Jarry à Montréal. 

L’événement, qui a couronné en première position l’Ontarien Isaiah Klassen, était organisé à la bonne franquette à l’occasion du Boochfest, un festival entièrement dédié au breuvage fait à base de thé fermenté. 

On pourrait croire que c’est Jonathan Moreau qui a montré à son fils Xavier, 7 ans, à fabriquer du kombucha. Or, si on les en croit, c’est tout le contraire. 

«Un jour il m’a dit qu’il brassait du kombucha avec sa mère, et j’étais un peu jaloux! Je lui ai demandé s’il pouvait me montrer», raconte en souriant M. Moreau, qui brassait déjà de la bière depuis plus d’un an. 

 

Jonathan Moreau et son fils Xavier, 7 ans, ont remporté la deuxième position au concours international de kombucha maison
Photo 24 Heures, Camille Dauphinais-Pelletier

 

Depuis janvier, les deux expérimentent donc avec plusieurs recettes. Certaines ont donné des résultats intéressants (par exemple leur recette aux jujubes et aux pêches), et d’autres... pas vraiment (comme celle au cacao)! «L’objectif c’est d’avoir du plaisir, c’est de la création. On est des épicuriens, on aime goûter, donner notre avis», a dit Jonathan Moreau. 

Leur kombucha qui a épaté le public du Boochfest était composé de thé vert, grenade, mangue, baie de genièvre et copeaux de chêne. 

Première place 

Isaiah Klassen, originaire de Kingston en Ontario, brasse pour sa part du kombucha depuis environ six ans. Celui qui travaillait alors dans une boutique de thé avait sous sa main plusieurs ingrédients pour expérimenter. 

Sa recette qui a remporté la première place était composée de thé noir, pêche, ananas, gingembre, de fleurs de soucis et de feuilles de mûres. 

M. Klassen a remporté une classe de maître avec Mannanora, un groupe de consultants qui aident les fabricants de kombucha à se lancer dans la production commerciale. 

Ceux qui ont remporté le concours de meilleur kombucha maison l’an dernier à Ottawa, lors de la toute première édition de Boochfest, se sont d’ailleurs lancés en affaire depuis, sous le nom de M. Scoby. 

M. Klassen se voit peut-être vendre son kombucha dans des petits marchés publics un jour, mais ne croit pas se tourner vers la production commerciale à plus grande échelle. 

La troisième position est revenue à Marc Eslava, de San Diego (Californie).