/sports/fighting
Navigation

Steven Butler: boxeur et papa à temps plein

Coup d'oeil sur cet article

Le quotidien d’un boxeur professionnel est synonyme de discipline à toute épreuve et de dévouement sans limites.

En fait, on dit souvent qu’être un athlète ne constitue ni plus ni moins qu’un mode de vie.

Imaginez devoir concilier ce mode de vie pas toujours évident à celui de père de deux enfants, dont un nouveau-né. C’est présentement la situation de Steven Butler.

Déjà papa de Mayson, âgé de deux ans et demi, le pugiliste a vu sa conjointe donner naissance, il y a près d’une semaine, au petit Jayson, qui comble la jeune famille de bonheur.

Adapter sa routine

Dans un mois jour pour jour, le boxeur va disputer son 30e combat professionnel, face au mexicain Paul Valenzuela junior (23-8-0, 16 K.O.). D’ailleurs, il partira sous peu pour New York afin d’y compléter son camp d’entraînement.

Malgré la joie engendrée par l’arrivée de son bébé, Butler souhaite rester concentré, même si ce ne sera pas toujours évident!

«Je vais laisser mon cœur à la maison et vais aller là-bas avec ma tête. Je ne dois pas être inquiet ou distrait», a-t-il indiqué.

Évidemment, Butler n’est pas le seul dans tout ça à devoir adapter sa routine. Sa conjointe, Seyla Peralta, doit garder le fort à la maison lorsque papa est au gymnase.

«On fait les sacrifices qu’il faut... On a une famille nombreuse qui nous aide. On sait que Steven a un horaire qu’il doit suivre. On a toujours su mener notre vie autour de ça. Il a choisi ce métier-là. On est fiers de lui et on l’accompagne dans son processus.»

Un défi

Le 26 septembre prochain, Butler, on le disait, devra avoir toute sa tête s’il souhaite triompher devant les siens. Devant lui, Valenzuela junior n’aura rien d’un adversaire facile, et Steven en est fort conscient.

«Il a un style étrange. C’est un boxeur qui bouge beaucoup et qui lance plusieurs coups. Ce ne sera pas un combat facile et je devrai être prêt», a-t-il souligné.