/news/routesenderoute
Navigation

En cour pour faire réparer la route

La Municipalité de Wentworth-Nord demande de forcer le MTQ à agir après plusieurs accidents

route wentworth
Photo Jonathan Tremblay Le maire François Ghali déplore que Québec n’ait rien fait malgré sa connaissance du problème.

Coup d'oeil sur cet article

WENTWORTH-NORD | Une Municipalité des Laurentides en est réduite à s’adresser aux tribunaux pour obliger le ministère des Transports à effectuer des travaux dans une courbe dangereuse qui cause des accidents chaque année.

« C’est une question de sécurité publique, s’indigne François Ghali, maire de la municipalité de 1425 habitants de Wentworth-Nord, au nord de Lachute. Qu’est-ce que ça prend pour que ça bouge ? Des morts ? Faudra-t-il tenir le ministère des Transports (MTQ) criminellement responsable de négligence quand il y aura un décès ? »

route wentworth
Photo courtoisie

Une courbe de 200 m de la route Principale présente une pente vers l’extérieur poussant les véhicules à quitter la route ainsi qu’un drainage déficient, ce qui aurait causé des dizaines d’accidents, peut-on lire dans la demande déposée récemment à la Cour supérieure du palais de justice de Saint-Jérôme.

De mal en pis

Ce problème, qui ne ferait que s’accentuer, est connu depuis longtemps par le MTQ, responsable de la portion en litige, est-il précisé.

La Municipalité y demande une intervention urgente, puisqu’il est « question de la vie et de la sécurité des usagers de la route », et afin que la route « soit en état de servir de façon sécuritaire », note-t-on.

route wentworth
Photo courtoisie

En 2001, le MTQ informait d’ailleurs Wentworth-Nord que des travaux de correction de tracé étaient prévus dans les cinq années suivantes, peut-on lire dans le document judiciaire. L’asphaltage de 3,7 km de la route devait aussi être refait dans un court délai, y lit-on.

Selon le maire Ghali, ces travaux n’ont jamais été effectués. Il estime que près d’un véhicule sur deux connaît des difficultés à cet endroit l’hiver, malgré la tonne de sable et de sel qui sont épandus. Et que près d’un accident grave impliquant les autorités – policiers, pompiers et ambulanciers – survient chaque année. Le Journal a en effet mis la main sur sept rapports d’intervention à cet endroit depuis 2008.

La courbe à dubois

M. Ghali dit lui-même avoir été impliqué dans une sortie de route, il y a environ cinq ans. Ce dernier a aussi vu une femme avec le visage ensanglanté après une collision, en 2018.

Plusieurs fissures ont été constatées dans ce tournant, surnommé « la courbe à Dubois », car le chanteur Claude Dubois possède les terrains qui la bordent, affirme le maire.

route wentworth
Photo courtoisie

« Au printemps, c’est épouvantable les fissures, déplore-t-il. Je ne sais plus à quel saint me vouer. Le MTQ le sait, mais ne fait rien. C’est ça qui me fâche. J’écris à des ministres sans recevoir de réponses pertinentes. »

Comme le dossier est judiciarisé, Québec n’a pas voulu répondre à nos questions. Selon la demande de Wentworth-Nord, le MTQ ne nierait toutefois pas que des travaux sont nécessaires pour corriger la courbe dangereuse, mais les reporterait. La Municipalité réserve ses recours en dommages et intérêts pour le comportement « fautif et négligent » du MTQ.

– Avec la collaboration de Diane Meilleur