/news/society
Navigation

Le Stade olympique doit devenir un «phare économique», plaide la CCMM

Le Stade olympique doit devenir un «phare économique», plaide la CCMM
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) rêve de voir le Stade olympique et ses terrains environnants devenir un levier de développement économique pour l'est de Montréal.

Le CCMM estime, dans un mémoire présenté mardi dans le cadre des consultations entourant le projet de loi sur la Société de développement et de mise en valeur du Parc olympique, que les terrains de la Société pourraient servir à bonifier l'offre commerciale dans les environs du Stade.

Pourtant, ce quartier ne manque pas d'attraits, que l'on pense au Stade Saputo, au Jardin botanique, aux activités qui peuvent se tenir au Stade olympique et sur son esplanade ou, encore, aux 1200 employés de Desjardins qui se sont installés dans la tour du Stade.

«Malgré ces atouts, l’offre du quartier en matière d’hébergement, de restauration et de commerces de détail demeure insuffisante. Une bonification de l’offre commerciale permettra d’attirer davantage de visiteurs au Parc et de stimuler la relance du secteur», estime le président de la CCMM, Michel Leblanc.

Le projet de loi 15 vise à remplacer la Régie des installations olympiques par la Société de développement. La nouvelle entité aura plus d'autonomie pour gérer les installations du Parc olympique.

Ce changement, couplé aux atouts du quartier, fait en sorte que «toutes les conditions sont réunies pour permettre la relance de l’est de Montréal», a précisé M. Leblanc.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.