/sports/fighting
Navigation

Antoine Valois-Fortier : une médaille de bronze satisfaisante

Antoine Valois-Fortier : une médaille de bronze satisfaisante
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Au terme d’une journée bien remplie, le Québécois Antoine Valois-Fortier a remporté, mercredi, la médaille de bronze chez les moins de 81 kg aux Championnats du monde de judo présentés à Tokyo, au Japon.

Le Québécois a dû disputer un total de sept combats avant de pouvoir savourer son troisième podium en carrière aux Mondiaux.

Antoine Valois-Fortier : une médaille de bronze satisfaisante
AFP

«C’est une journée qui a commencé tôt et qui s’est terminée tard, a souligné Valois-Fortier, sur le site web de Judo Canada. C’est l’une des premières fois dans ma carrière que je suis aussi satisfait d’une médaille de bronze. Il y a un an, j’avais un corset autour du corps et j’étais dans le doute par rapport à mon avenir. Par contre, avec beaucoup de patience et d’efforts, j’ai été en mesure de revenir et c’est pourquoi cette médaille est aussi importante pour moi.»

Lors de la finale de bronze, le judoka québécois était confronté à l’Égyptien Mohamed Abdelaal. Après avoir marqué tôt dans l’affrontement, Valois-Fortier a respecté son plan de match pour l’emporter au pointage à l’issue des quatre minutes réglementaires. La seule défaite du Québécois mercredi est survenue au cinquième tour de la phase préliminaire, où il a dû s’avouer vaincu face au numéro un mondial, l’Iranien Saeid Mollael.

Antoine Valois-Fortier : une médaille de bronze satisfaisante
AFP

Encensé par Nicolas Gill

Présent à Tokyo avec la délégation canadienne, le directeur général de Judo Canada, Nicolas Gill, n’a pas hésité à vanter le bon travail de Valois-Fortier.

«Il a une carrière exceptionnelle, mais je pense qu’il a fait une de ses plus belles performances à vie aujourd’hui (mercredi), a-t-il commenté. Le tirage a fait en sorte qu’il devait avoir une journée presque parfaite pour monter sur le podium et il a livré la marchandise.»

Valois-Fortier, 29 ans, fait partie des meilleurs judokas au monde depuis de nombreuses années. En 2012, il avait raflé le bronze lors des Jeux olympiques, à Londres. Le Québécois avait terminé septième, quatre ans plus tard, aux Jeux de Rio.

(Avec Sportcom)