/sports/others
Navigation

Goalball : le Canada aura droit à sa revanche

Coup d'oeil sur cet article

Bruno Haché et ses coéquipiers de l’équipe masculine de goalball ont remporté leurs quarts de finale face aux Argentins, mercredi, aux Jeux parapanaméricains de Lima, au Pérou. Ils passent ainsi en demi-finale pour y affronter les Américains contre qui ils ont perdu en début de tournoi.

Le Canada avait terminé troisième de son groupe à l’issue de la ronde préliminaire avec une fiche d’une victoire et deux défaites.

C’est un duel défensif qui a déterminé les gagnants contre les représentants de l’Argentine. Un scénario qui a surpris le Québécois. «Ç’a été un début de match excitant et ç’a été impressionnant de constater à quel point tout le monde était solide en défense», a-t-il souligné. Cet aspect du jeu a mené à un pointage de 2-1 à la demie en faveur des Canadiens, eux qui ont été les premiers à s’inscrire au tableau.

«Ça nous a mis en confiance, puisque nous ne pensions pas avoir une grosse opposition. L’Argentine s’est vraiment améliorée, sans toutefois nous ébranler», a admis l’athlète de Montréal.

La troupe dirigée par l’entraîneuse Nathalie Séguin a accentué son avance en deuxième demie pour finalement l’emporter 6 à 3. «Nous avons été capables de rester calmes et suivre la stratégie que nous avions établie. Les gars ont été précis et nous avons pu repartir avec la victoire», a déclaré Haché.

Cinq des six points du Canada ont été amassés par l’Albertain Blair Nesbitt. Douglas Ripley, de la Colombie-Britannique, a été l’autre marqueur de la formation canadienne.

«Tout se joue dans un seul match»

La table est mise pour un duel entre le Canada et les États-Unis, qui ont battu les Guatémaltèques 12 à 2 en quarts de finale. Dimanche dernier, les Américains ont eu le dessus 10 à 5 sur les Canadiens. Après un début de rencontre difficile, les joueurs canadiens avaient réussi à créer l’égalité 5 à 5, mais des erreurs coûteuses ont permis à leurs adversaires de l’emporter.

«Nous sommes confiants pour demain [jeudi]. C’est difficile de revenir dans un match contre une grosse équipe comme celle des États-Unis et c’est ce que nous avons été capables de faire. Il ne faut juste pas se tirer dans le pied en voulant être trop axés sur l’offensive et éviter les erreurs», a partagé le Montréalais.

Une victoire contre les Américains jumelée à un gain du Brésil face au Venezuela dans l’autre demi-finale permettrait au Canada de se qualifier pour les Jeux paralympiques de Tokyo, qui auront lieu l’été prochain. Un enjeu auquel Haché ne veut pas trop penser pour le moment. «Nous ne voulons pas nous ajouter de la pression en nous concentrant seulement sur Tokyo. Nous connaissons bien les Américains et nous savons que nous pouvons les battre. Nous savons ce que nous avons à faire.»