/news/politics
Navigation

Loi sur la laïcité de l’État: la Commission scolaire English Montréal reporte son vote

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | La Commission scolaire English Montréal (CSEM) a choisi à la dernière minute, mercredi soir, de ne pas voter afin de déterminer si elle appliquerait ou non l’interdiction des symboles religieux dans ses écoles, a rapporté CBC.

L’item figurait pourtant à l’ordre du jour de l’assemblée mensuelle du conseil des commissaires, mais il a été retiré peu de temps avant le début des travaux du conseil des commissaires.

«Je suppose que la majorité des commissaires a estimé qu'il restait beaucoup de questions sur ce que cela signifiait exactement pour la commission scolaire», a dit le vice-président de la CSEM, Joe Ortona.

Selon M. Ortona, le comité des ressources humaines de la CSEM va étudier les implications d’un vote pour ou contre la Loi sur la laïcité de l’État du gouvernement Legault et la question sera ensuite acheminée de nouveau au conseil des commissaires.

La présidente de la CSEM, Angela Mancini, souhaitait pour sa part qu'une décision soit prise mercredi soir. Elle croit, selon la société d’État, qu’en délayant toute décision à une date ultérieure, «nous acceptons de facto de mettre en œuvre la loi».

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.