/finance/business
Navigation

La chaîne américaine Forever 21 au bord du gouffre

Coup d'oeil sur cet article

La période sombre que traverse l’industrie du commerce de détail pourrait faire une nouvelle victime. Éprouvant des difficultés financières, la chaîne américaine Forever 21 se préparerait à se placer à l’abri de ses créanciers.   

Au cours des derniers mois, le détaillant a mis sur pied un plan de restructuration pour éviter la faillite et des spécialistes en redressement d’entreprise ont été embauchés.  

Aujourd’hui, l’enseigne californienne de vêtements et d’accessoires pour femmes, hommes et adolescentes serait à court de solutions.  

Selon l’agence de presse Bloomberg, les pourparlers pour obtenir du financement afin de redresser ses finances et supporter sa dette seraient au point mort.  

C’est pourquoi la haute direction se préparerait à déposer un avis devant les tribunaux pour se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites aux États-Unis.  

Cette mesure permettrait à l’entreprise de fermer ses magasins non rentables et de restructurer une partie de ses activités. Il n’est pas possible, pour le moment, de connaître l’impact de cette situation sur la branche canadienne du détaillant.  

«L’avantage, c’est que Forever 21 est une marque forte et mondiale qui a été en mesure de développer sa clientèle. D’un autre côté, c’est une chaîne qui œuvre dans une niche extrêmement concurrentielle. Il y a énormément de détaillants, aujourd’hui, qui vendent en ligne et en magasin, cela fait que la concurrence est plus féroce», note Yan Cimon, professeur à la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval.  

Ce dernier estime que la marque américaine pourrait toutefois surmonter ses difficultés financières. Il concède que le défi sera de taille au cours des prochains mois.  

«Pour réussir, la compagnie devra avoir une niche beaucoup mieux ciblée. Son focus devra absolument être la rentabilité, elle devra se concentrer sur des emplacements stratégiques. Il y aura une restructuration. Ensuite, la direction devra voir si elle souhaite conserver son envergure géographique. Il faut aussi redynamiser l’image», dit-il.  

Au cours des dernières semaines, à Québec, la direction de la succursale des Galeries de la Capitale a annoncé aux employés que la boutique fermerait ses portes le 8 octobre prochain. Ce point de vente éprouvait des difficultés financières depuis quelques mois.  

Fondée en 1984, la compagnie Forever 21 compte plus de 800 magasins dans le monde, dont six au Québec.  

D’autres fermetures à prévoir  

Selon JoAnne Labrecque, professeure au département de marketing à HEC Montréal, la période plus sombre que traverse depuis quelques années le commerce de détail, notamment en raison du commerce en ligne, n’est pas terminée. D’autres compagnies pourraient être forcées de se restructurer au cours des prochains mois.  

«La transition n’est pas finie. Il y a encore de nouvelles technologies avec l’intelligence artificielle», prévient-elle. «Nous sommes dans un contexte très concurrentiel qui demande des investissements pour toujours s’ajuster aux comportements des consommateurs ainsi qu’aux nouvelles technologies», poursuit-elle.  

Des détaillants qui ont fermé ou ont été forcés de se restructurer    

  • Toys R Us  
  • H&M  
  • Future Shop  
  • Target  
  • HMV  
  • Gap   
  • Le Château   
  • Le Baron   
  • Parasuco