/finance
Navigation

SQDC: un salaire minimum de 18$ de l’heure réclamé par la CSN

SQDC: un salaire minimum de 18$ de l’heure réclamé par la CSN
Photo d’archives, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) réclame un salaire horaire minimum de 18$ de l’heure pour les employés de la Société québécoise du cannabis (SQDC).

«Dans un premier temps, on revendique 18$ de l’heure pour les travailleurs de la SQDC», a indiqué au Journal la présidente de la Fédération des employés de services publics de la CSN, Nathalie Arguin.

La CSN, qui représente les travailleurs de quatre succursales de la SQDC, dont celles de Mascouche, de Trois-Rivières et de Montréal (2), dit avoir débuté la négociation avec la direction de la société d’État en vue de conclure une première convention collective.

Filiale de la SAQ, la SQDC paie 14$ de l’heure ses conseillers-vendeurs dans ses 17 magasins actuels. La société d’État offre également à ses employés un régime de retraite et d’autres avantages sociaux.   

Les employés de magasin de la SAQ ont pour leur part droit à un salaire de base de 20,46$ l’heure.   

La CSN soutient que le salaire de 18$ l’heure est un minimum alors que certaines tâches de postes pourraient valoir davantage.

«On revendique également une grille salariale comparable à celle de la SAQ avec des critères objectifs», fait valoir Mme Arguin.

Au Québec, la CSN représente également tous les employés de magasins et de bureau de la SAQ.

Négos difficiles

La CSN reconnaît que les négociations avec la SQDC ne sont pas faciles.

«C’est difficile. On a fait récemment une demande de conciliation. Jusqu’à présent, l’employeur ne bouge pas. C’est assez fermé comme accueil à nos revendications», a précisé la porte-parole de la CSN.

La direction de la SQDC chercherait actuellement à conclure un contrat de travail par succursale alors que la CSN revendique une seule table de négociation pour l’ensemble des magasins.

Outre la CSN, les syndicats des Travailleurs unis de l’alimentation (TUAC-FTQ) et le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-FTQ) représentent également les travailleurs des 13 autres succursales de la SQDC.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.