/sports/football/alouettes
Navigation

Chris Matthews: du Super Bowl aux Alouettes

Chris Matthews: du Super Bowl aux Alouettes
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Alouettes de Montréal ont ajouté un receveur américain à sa brigade, annonçant vendredi s’être entendus avec l’ancien de la NFL Chris Matthews, qui est surtout reconnu pour avoir brillé au Super Bowl en février 2015.

Aujourd’hui âgé de 29 ans, Matthews portait effectivement les couleurs des Seahawks de Seattle quand ceux-ci ont perdu par le pointage de 28 à 24 face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre lors du Super Bowl XLIX. Le Californien avait alors connu ses meilleurs moments en carrière, ayant capté quatre passes pour 109 verges, inscrivant un touché et récupérant un botté court dans la défaite.

D’abord nommé recrue de l’année de la Ligue canadienne de football (LCF) avec les Blue Bombers de Winnipeg en 2012, Matthews avait ensuite joué dans la NFL, avec les Seahawks et les Ravens de Baltimore, de 2014 à 2017. Utilisé sporadiquement, il a capté 16 passes pour 176 verges en 22 parties de saison régulière dans la NFL.

Matthews, un géant de 6 pi et 5 po, est revenu dans la LCF, remportant d’ailleurs la Coupe Grey avec les Stampeders de Calgary en 2018. Il a par ailleurs été libéré plus tôt cette semaine par les Blue Bombers après n’avoir réussi que 12 attrapés pour 180 verges et un majeur en six parties depuis le début de la campagne.

En carrière dans la LCF, il totalise 10 touchés en 33 matchs. Matthews a totalisé 1762 verges de gains par la voie des airs à la suite de 119 réceptions.

Une nouvelle cible pour Adams fils

À Montréal, Matthews aidera à combler la perte de B.J. Cunningham, qui a subi une fracture à un poignet plus tôt ce mois-ci. Nouvelle cible de choix pour le quart-arrière Vernon Adams fils, Matthews se joindra à l’équipe de receveurs qui regroupe présentement Eugene Lewis, Quan Bray et DeVier Posey, entre autres.

En congé cette semaine, les Alouettes (5-4) disputeront leur prochaine rencontre le vendredi 6 septembre, à Montréal, contre les Lions de la Colombie-Britannique.