/news/politics
Navigation

La moitié des Québécois souhaitent entendre Maxime Bernier aux débats

Coup d'oeil sur cet article

 La moitié des Québécois estime que le chef du Parti populaire, Maxime Bernier, devrait avoir le droit de participer aux débats des chefs.  

 En effet, un sondage réalisé par la firme Léger pour le compte du Journal de Montréal démontre que 50% des Québécois estiment que la Commission aux débats des chefs doit revoir sa décision et accepter que Maxime Bernier débatte de ses idées, aux côtés de Justin Trudeau, Andrew Scheer, Jagmeet Singh, Elizabeth May et Yves-François Blanchet.   

 Cependant, les Québécois restent les plus hostiles au pays à l’idée de voir «Mad Max» défendre ses idées lors du débat en anglais le 7 octobre et celui en français le 10 octobre.   

 Pas moins de 31% des répondants au sondage de la Belle Province ont affirmé ne pas souhaiter voir M. Bernier aux débats. Or, à l’échelle nationale, seuls 24% des Canadiens s’opposent à sa participation aux deux joutes oratoires.   

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

 Les électeurs libéraux et néo-démocrates sont les plus nombreux à s’opposer à la participation de Maxime Bernier aux débats, tandis que les partisans du Parti vert sont les plus nombreux à souhaiter sa présence – exception faite des sympathisants du Parti populaire, qui espèrent presque unanimement voir leur chef exposer ses idées.   

 La Commission aux débats avait indiqué, à la mi-août, que seuls le Parti libéral, le Parti conservateur, le Bloc québécois, le NPD et le Parti vert seraient invités à participer aux débats. Une liste définitive des participants doit être publiée le 16 septembre.   

 Maxime Bernier avait dénoncé la décision et présenté ses arguments à la Commission, en plus de lancer une pétition pour tenter d’obtenir le droit de se joindre aux autres chefs de parti sur le plateau des débats.