/auto/reviews
Navigation

Silhouette harmonisée et plus de A-Spec

2019 Acura ILX A-Spec
Photos courtoisie, Acura Pour 2019, l’esthétique de la berline compacte ILX a été harmonisée avec celle des autres modèles Acura.

Coup d'oeil sur cet article

Acura tente en 2019 de redorer l’image de sa petite berline ILX en multipliant les versions A-Spec ; des versions plus étoffées auxquelles le constructeur va jusqu’à attribuer un « caractère inspiré par la performance ».

L’Acura ILX fait partie d’un créneau très particulièrement exclusif du marché : celui des petites berlines de luxe ; des modèles qui se veulent sophistiqués et que les constructeurs offrent à partir d’une trentaine de milliers de dollars. Dans ce créneau, l’exclusivité s’exprime par un volume de ventes réduit et le petit nombre de modèles concurrents. On n’en dénombre actuellement que trois : l’ILX, la Mercedes-Benz A 220 et l’Audi A3. L’Acura est d’ailleurs la seule à n’être offerte que sous la forme d’une berline, alors qu’il existe aussi des versions Hatchback de ses deux rivales allemandes.

En vente depuis mai 2012, l’ILX a subi une première mise à jour technique et esthétique pour le modèle 2016. Puis, cette année, les designers de la marque ont harmonisé son apparence à celle des autres produits Acura. Sa partie avant arbore désormais une grille pentagonale large, des phares à DEL « Jewel Eye » d’allure modernisée et un nouveau capot aux sculptures plus prononcées. Les pare-chocs adoptent aussi des formes nouvelles, tout comme les roues et les optiques arrière. Par contre, les dimensions de cette voiture n’ont pas changé de manière significative comparativement à celles de l’ILX 2018.

DEUX VERSIONS HAUT DE GAMME

Pour le modèle 2019, le constructeur a accordé plus d’importance à l’habillage A-Spec, puisqu’il l’offre maintenant pour deux versions haut de gamme plutôt qu’une : les ILX Premium et Tech. L’habillage A-Spec, que le constructeur associe à la performance, n’apporte toutefois à la motorisation ou à la suspension aucun changement de nature technique, qui justifierait pareille association.

Le coffre a un seuil élevé et des 
formes intérieures contraignantes.
Photos courtoisie, Acura
Le coffre a un seuil élevé et des formes intérieures contraignantes.

Pour la carrosserie, il se résume à des garnitures au fini chrome foncé sur la calandre avant et le carénage inférieur, à des antibrouillards à DEL et à des lentilles foncées pour les optiques avant et arrière. Un déflecteur noir lustré coiffe aussi le couvercle du coffre, alors que les couleurs bleu apex nacré et rouge performance nacré, offertes pour les variantes A-Spec des RDX et MDX, figurent également au catalogue de cette petite berline.

Alors que l’ILX de base et Premium, les deux versions les plus abordables, ont des roues en alliage de 17 po, les deux A-Spec sont parées de roues de 18 po au fini gris requin. Certes très élégantes, ces roues sont chaussées de pneus taille basse qui contribuent à rendre le roulement nettement moins confortable. Vivement les pneus de 17 po !

SELLERIE DE CUIR... ROUGE !

La sellerie de cuir rouge garnie 
de panneaux d’Ultrasuède noir 
des ILX A-Spec suscite beaucoup 
de commentaires approbateurs.
Photos courtoisie, Acura
La sellerie de cuir rouge garnie de panneaux d’Ultrasuède noir des ILX A-Spec suscite beaucoup de commentaires approbateurs.

L’intérieur des versions A-Spec se reconnaît aux garnitures arquées noir piano à baguette chromée incrustée qui découpent la partie centrale du tableau de bord. On y trouve aussi un pédalier en aluminium et un volant orné d’un écusson A-Spec et regorgeant de commutateurs. Des sièges baquets moulants sont recouverts d’un cuir couleur ébène ou rouge garni de panneaux d’Ultrasuède noir. L’intérieur de cuir rouge suscite beaucoup de commentaires approbateurs. La finition des sièges, mais aussi du volant et du pommeau de levier de vitesse est complétée par des surpiqûres de coutures contrastantes.

À l’instar des autres versions, l’A-Spec a deux écrans au tableau de bord, de même que les systèmes CarPlay d’Apple et Android Auto. Un ensemble de dispositifs d’aide à la conduite appelé AcuraWatch fait aussi partie de la dotation de série. Il comprend, entre autres, un système de prévention des collisions par freinage avec alerte de collision frontale, une assistance à la direction et un régulateur de vitesse adaptatif. À cela s’ajoutent des systèmes de détection d’obstacles dans les angles morts et de trafic arrière transversal.

Le dossier monopièce
 rabattable de la 
banquette arrière
 permet au besoin 
de moduler le volume 
utile du coffre.
Photos courtoisie, Acura
Le dossier monopièce rabattable de la banquette arrière permet au besoin de moduler le volume utile du coffre.

Le coffre est moins volumineux que celui d’une Honda Civic (348 L contre 428), une berline compacte avec laquelle l’ILX partage son architecture. À tout le moins, son volume utile est comparable à celui d’une A3 (379 L) et nettement supérieur à celui de l’A 220 (244 L). De plus, le dossier monopièce rabattable de la banquette arrière rend le coffre de l’ILX modulable.

Les quatre versions de la petite Acura partagent un 4-cylindres atmosphérique de 2,4 L qui livre 201 ch. Ce moteur entraîne les roues avant par le biais d’une boîte de vitesses automatique à 8 rapports munie d’un mode manuel, que l’on peut actionner par des palettes de changement de rapports fixées au volant.

Cette mécanique est performante (0-100 km/h en 7 s environ), mais elle ne fait pas d’une A-Spec une sportive capable de rivaliser avec les Audi S3 et RS 3, deux petits pur-sang de respectivement 288 et 394 ch basés sur l’A3 d’Audi.

La section centrale du 
tableau de bord est à portée 
de main pour le conducteur.
Photos courtoisie, Acura
La section centrale du tableau de bord est à portée de main pour le conducteur.

D’ailleurs, la direction de l’A-Spec est précise, et le freinage facile à moduler, mais les éléments de la suspension (à l’arrière surtout) manquent d’isolation et laissent filtrer des bruits et des vibrations parasites.

De plus, malgré ses dimensions compactes, l’ILX n’est pas un modèle de manœuvrabilité. Avec un empattement vaguement inférieur à celui d’une Civic berline (2670 mm contre 2700), elle impose un rayon de braquage plus important (11,2 m contre 10,8). Il faut toutefois admettre qu’à ce chapitre Mercedes-Benz ne fait guère mieux, puisque le rayon de braquage de sa petite berline A 220 atteint 11,0 m.

MAZDA FAIT MIEUX !

À côté de tout cela, une Mazda3 GT dotée de l’ensemble optionnel Premium (qui la rend très richement équipée) n’a pas à pâtir d’afficher l’écusson d’une marque de grande diffusion. En fait, à notre avis, pour moins cher (30 510 $), cette berline compacte de dimensions comparables procure un comportement routier plus homogène avec une mécanique aussi performante. Elle a une dotation aussi étoffée, une finition riche et surtout un niveau d’insonorisation qui fait défaut à l’ILX ; un irritant grave étant donné qu’il s’agit d’une Acura, une automobile qui se prétend haut de gamme.

De plus, le 4-cylindres atmosphérique de 2,5 L et 186 ch de la Mazda, qui est jumelé à une boîte automatique n’ayant que 6 rapports, se contente de moins de carburant. Les cotes de consommation moyenne publiées par ÉnerGuide (Ressources naturelles Canada) le confirment. Elles se chiffrent à 7,8 L/100 km pour la Mazda3 et 8,2 L pour sa version à quatre roues motrices, une option qui fait d’ailleurs défaut à la petite Acura, d’autant plus que Mercedes et Audi offrent la traction intégrale pour leurs petites berlines. Avec une cote de consommation moyenne de 8,6 L/100 km, l’ILX est donc déclassée. C’est sans compter le fait que, contrairement à la Mazda3, cette petite Acura doit être alimentée de carburant super, comme le précise son constructeur.

FICHE TECHNIQUE

Prix de base

29 990 $ (de base) ; 32 490 $ (Premium) ; 33 990 $ (Premium A-Spec) ; 35 390 $ (Tech A-Spec).

Transport et préparation

  • 2075 $

Groupe motopropulseur

L4 DACT 2,4 L; 201 ch à 6800 tr/min, 180 lb-pi à 3600 tr/min. Boîte de vitesses automatique à double embrayage et 8 rapports. Roues avant motrices.

Particularités

Suspension indépendante aux quatre roues. Freins à disque aux quatre roues. Antiblocage de série. Pneus : P215/45 R17 (de base et Premium) ; P225/40 R18 (A-Spec).

Cotes

Empattement : 2670 mm ; longueur : 4628 mm ; largeur : 1794 mm ; hauteur : 1412 mm. Poids : 1815-1835 kg. Volume du coffre : 348 L. Remorquage : ce véhicule n’est pas conçu pour tirer une remorque. Volume du réservoir : 50 L. Consommation moyenne (ÉnerGuide) : 8,6 L/100 km.

Concurrence

  • Audi A3
  • Mazda3 GT Premium
  • Mercedes-Benz Classe A
  • Mini Cooper

Points forts

  • Moteur performant
  • Versions A-Spec attrayantes
  • Sièges avant confortables

Points faibles

  • Manque d’isolation phonique
  • Pneus de 18 po inconfortables
  • Pas de transmission intégrale

COTES DE L’AUTEUR

  • Cote d’ensemble 7/10
  • Consommation 7/10
  • Équipement 8/10
  • Prix 10/10
  • Apparence 7/10
  • Confort à l’avant 8/10
  • Confort à l’arrière 7/10
  • Comportement 7/10
  • Performance 7/10
  • Rangement 7/10

Des TLX fabriquées à la main

Acura TLX PMC 2020
Photos courtoisie, Acura
Acura TLX PMC 2020

Afin de mettre à profit le personnel et les installations du Performance Manufacturing Center (PMC) de Marysville, en Ohio, Honda a annoncé que bientôt on y fabriquera à la main une berline Acura : la TLX PMC 2020.

Destinée à une production très limitée, la TLX PMC sera assemblée par les mêmes maîtres-techniciens qui assemblent les Acura NSX à la main.

Offerte pour un prix supérieur à 50 000 $, cette TLX bénéficiera d’une dotation Tech A-Spec enrichie, entre autres, par une sellerie de cuir Milano noir garnie d’Alcantara et des roues de 19 po.

La peinture rouge Valencia nacré de sa carrosserie, caractérisée par une haute saturation et un contraste élevé, est par ailleurs si complexe à réaliser qu’elle nécessite cinq jours de travail, incluant le séchage.

Aux États-Unis, on annonce une production limitée à 360 exemplaires. Par ailleurs, Honda a déjà confirmé qu’une petite série d’utilitaires MDX PMC fabriqués à la main suivra sous peu.