/sports/football/alouettes
Navigation

Les Alouettes prêts pour le dernier droit

Les Alouettes prêts pour le dernier droit
Photo Agence QMI, John Morris

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Finis les congés. Les Alouettes seront en action au cours des neuf dernières semaines de la saison régulière de la Ligue canadienne de football et les joueurs de la formation montréalaise abordent ce dernier droit avec confiance et enthousiasme.

«Nous avons beaucoup confiance en nous en ce moment, a affirmé Kristian Matte, après l’entraînement des Oiseaux, lundi près du Stade olympique. Même quand les matchs ne se déroulent pas comme nous le voudrions, nous sommes capables de revenir de l’arrière et aller chercher la victoire. Ça se voit qu’il y a une progression.»

Le joueur de ligne offensive québécois fait référence au gain de 28 à 22 contre les Argonauts de Toronto le 25 août à Moncton. Dans cette rencontre, les Moineaux se sont retrouvés avec un retard de 16 à 0 avant de se ressaisir.

En congé le week-end dernier, les joueurs des Alouettes sont prêts à reprendre le collier vendredi contre les Lions de la Colombie-Britannique.

Surprise

À la surprise de beaucoup d’amateurs, les Alouettes affichent un dossier de 5-4, ce qui leur vaut le deuxième rang de la section Est, derrière les Tiger-Cats de Hamilton (9-2).

«Je suis plutôt content de la position que nous occupons à mi-chemin de la saison, a dit l’entraîneur-chef Khari Jones. Nous sommes dans une situation où nous pouvons accomplir quelque chose de bien. [Toutefois], je ne pense pas trop à la fiche. Il ne faut pas devenir complaisant. Nous devons penser au prochain match, à jouer du bon football et à gagner.»

Le quart-arrière partant de l’équipe, Vernon Adams fils, est plus sévère dans son analyse.

«Nous ne sommes pas du tout satisfaits, a-t-il laissé tomber. Nous sommes au-dessus de ,500, mais nous sentons que nous devrions avoir encore plus de victoires. Il nous reste neuf matchs pour terminer la saison. Nous devrons faire attention aux blessures et prendre soin les uns des autres.»

Un sentiment partagé par Matte.

«Nous pourrions avoir davantage de gains, a-t-il indiqué. Il y a beaucoup de gens qui nous ont sous-estimés. Depuis la fin de la dernière saison, nous avons démontré que nous formons une bonne équipe avec un bon noyau de joueurs.»

Si les Alouettes conservent ce désir de vaincre, peut-être mettront-ils un terme à leur disette de quatre ans sans match éliminatoire.

Une dernière clinique familiale pour les Alouettes

Les Alouettes de Montréal ont présenté leur dernière clinique de football familiale de l’été, samedi, au CEPSUM de l’Université de Montréal.

La formation montréalaise avait aussi organisé ce type d’activité en collaboration avec l’Université McGill et l’Université Laval. Plus de 250 personnes ont assisté à chacune des cliniques.

Samedi dernier, les joueurs Martin Bédard, Boris Bede, Jean-Samuel Blanc, Félix Faubert-Lussier, Christophe Normand, Étienne Moisan et Jean-Gabriel Poulin étaient sur place pour initier des garçons et des filles âgés de 6 à 13 ans au football sans contact dans un environnement sécuritaire.

«Depuis les dernières années, le football est enseigné de manière beaucoup plus sécuritaire, a dit Olivier Turcotte, superviseur du volet football amateur chez les Alouettes, dans un communiqué. Les gens du milieu ont été conscientisés et des mesures ont été mises en place afin de faire évoluer la manière dont les joueurs et les entraîneurs sont formés, et ces cliniques en font partie.»