/news/transports
Navigation

Plus de 100 millions $ pour améliorer les installations de l’aéroport de Mirabel

Marc Garneau
Photo d'archives, Agence QMI Marc Garneau

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement fédéral et Aéroports de Montréal investissent 107 millions $ pour améliorer le transport aérien de marchandises à l’aéroport de Mirabel.

«Notre gouvernement investit dans l'économie canadienne en apportant des améliorations à nos corridors de commerce et de transport», a dit le ministre des Transports, Marc Garneau, en faisant l’annonce de ce financement, mardi.

La contribution du fédéral s’élève à 50 millions $ et celle d’Aéroports de Montréal, à 57 millions $.

Le projet vise à améliorer les installations de l’aéroport de Mirabel afin qu’elles soient mieux à même de répondre à un volume croissant de marchandises importées et exportées.

Les travaux comprennent la création d’une aire de trafic dédiée au transport de fret et la construction d’un espace d’entreposage de 20 000 m2.

«Ces améliorations contribueront grandement à répondre à la croissance des activités de fret aérien et de chaîne d’approvisionnement en plus d’améliorer la fluidité opérationnelle des aéronefs tout-cargo», a déclaré le président-directeur général d’Aéroports de Montréal, Philippe Rainville.

Les échanges commerciaux du Canada avec des marchés étrangers autres que les États-Unis ont augmenté ces dernières années.

Selon les chiffres avancés par le fédéral, les échanges avec l’Asie – en excluant le Moyen-Orient – ont grimpé de 18,9 % de 2015 à 2018. Ceux effectués avec l’Union européenne se sont pour leur part accrus de 19 % sur la même période.

Le principal partenaire commercial du Canada demeure les États-Unis. Les échanges effectués entre les deux pays en 2018 totalisent 741,4 milliards $.

Ottawa estime que l’investissement annoncé mardi pour l’aéroport de Mirabel permettra de créer des emplois bien rémunérés ainsi que de stimuler l’économie canadienne.