/news/politics
Navigation

Élections fédérales: François Legault veut son test de français obligatoire pour immigrants

Le premier ministre François Legault et le ministre de l'Immigration Simon Jolin-Barrette
Photo Simon Clark Le premier ministre François Legault et le ministre de l'Immigration Simon Jolin-Barrette

Coup d'oeil sur cet article

François Legault demande aux partis fédéraux de s’engager à donner le feu vert à son fameux test de français obligatoire pour les immigrants.    

Le premier ministre du Québec présentera sous peu sa liste d’épicerie en vue des élections fédérales. Il en a toutefois dévoilé une partie mercredi, à l’occasion d’un mini-remaniement ministériel donnant les rênes du dossier linguistique à Simon Jolin-Barrette.   

Comme promis en campagne électorale, le gouvernement caquiste veut obliger les immigrants à réussir un examen de français dans les trois années suivant leur arrivée en terre québécoise pour obtenir leur statut permanent.  

  • ÉCOUTEZ Geneviève Lajoie à l'émission Là-haut sur la colline à QUB radio:

«C’est certain que ça va faire partie de nos demandes aux différents partis fédéraux, a-t-il dit. On souhaite que le Québec ait plus d’autonomie en matière d’immigration, de francisation des immigrants, même de sélection. On veut être capables d’ajouter une condition sur le test de français, on voudrait que les entreprises à charte fédérale soient assujetties à la loi 101, donc, oui, ça va faire partie des demandes aux partis fédéraux.»