/finance/business
Navigation

La Caisse renonce à vendre Place Sainte-Foy et Place Montréal Trust

Coup d'oeil sur cet article

Le bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Ivanhoé Cambridge, abandonne l’idée de vendre des participations dans 10 de ses centres commerciaux, dont Place Sainte-Foy, à Québec, et Place Montréal Trust.

Plusieurs sources ont indiqué au Journal qu’Ivanhoé Cambridge ne cherchait plus à se départir de ses 10 propriétés commerciales au pays.

Peu d’intérêt

Peu d’acheteurs auraient manifesté de l’intérêt, alors que les offres reçues étaient très inférieures à la valeur du marché, a-t-on indiqué.

Ivanhoé Cambridge avait mis en vente discrètement à la fin de 2018 des parts de ses centres commerciaux pour diminuer son risque immobilier alors que le secteur du commerce au détail est en pleine transformation.

Hier, personne chez Ivanhoé Cambridge n’était disponible pour commenter le dossier. «Nous ne commentons pas les rumeurs à propos de nos stratégies d’investissement», a fait savoir son porte-parole Sébastien Théberge.

Ivanhoé Cambridge détient au Canada une vingtaine de centres commerciaux dits de destination, dont la vente moyenne au pied carré avait atteint les 800 $ en 2017.

Ivanhoé Cambridge possède la Place Sainte-Foy depuis de nombreuses années. Le centre commercial de 124 boutiques a une valeur de 254 millions $, selon le plus récent rôle foncier de la Ville de Québec.

Outre Place Sainte-Foy, d’autres centres commerciaux d’Ivanhoé étaient sur le marché, comme Place Montréal Trust. Selon le registre foncier de la Ville de Montréal, le centre commercial Place Montréal Trust est évalué à 119,7 millions $.

Aussi hors du Québec

Des centres commerciaux à Vaughan (Ont.), à Waterloo (Ont.), à Niagara (Ont.), à Calgary (Alb.), à Victoria (C.-B.), à Vancouver (C.-B.) et à Surrey (C.-B.) étaient également en vente.

Faute d’acheteurs sérieux, plusieurs grands promoteurs immobiliers au pays, comme RioCan, ont décidé récemment de réinvestir dans leurs propriétés commerciales en ajoutant des immeubles résidentiels comme des condos et des résidences pour aînés afin de développer des projets mixtes.