/portemonnaie/job
Navigation

Voici comment trouver une job étudiante que tu vas vouloir garder

Coup d'oeil sur cet article

 En collaboration avec  

  

Quand on est étudiant, tout coûte cher.  

Même si les bourses et les prêts peuvent nous dépanner pendant ces longues années de nuits blanches passées sur Internet et de sandwichs à 2$, une bonne manière de réduire son endettement, c’est de décrocher un emploi à temps partiel.      

En plus des avantages financiers non négligeables, avoir une job étudiante permet de se faire des amis, de développer un sens des responsabilités (selon ta mère) et de cumuler une expérience de travail qui te sera très certainement utile dans le futur.      

Voici comment trouver un emploi étudiant qui rendra tous tes amis jaloux.      

  

Avant toute chose  

Un emploi étudiant, c’est un engagement à moyen terme. Avant d’entamer des recherches exhaustives, demande-toi si tu peux vraiment te permettre de couper 15h par semaine de temps d’étude. Si tu étudies en médecine, les chances sont fortes que la réponse soit non.    

Assure-toi d’avoir une boîte vocale pour recevoir les appels des boss potentiels et un bon réseau mobile pour pouvoir répondre aux courriels rapidement. Un fournisseur internet résidentiel et mobile abordable comme Fizz offre des forfaits budget-friendly. En plus, il n’y a aucun frais de surconsommation de données, c’est 100% numérique (donc aucun technicien à appeler) et tu peux installer ton modem Wi-Fi super facilement!     

Patrick Tomasso - Unsplash

Pas besoin de viser trop glam. Une job étudiante, ça reste un premier pas de carrière, et ce, même si tu étudies en droit et que tu travailles dans un café en même temps. Même si je ne travaille plus dans le domaine, mon emploi dans un resto à thématique soupe m’a appris à être organisée, à gérer la pression et à dealer avec des personnalités difficiles.      

Double-check tes réseaux sociaux (et/ou mets ton compte Instagram privé). On est en 2019 : c’est sûr que ton gérant de 23 ans va regarder tes stories avant de t’appeler pour une entrevue.      

  

Détermine tes besoins  

Unsplash

Beaucoup de questions ici.      

Horaire – As-tu besoin d’un horaire fixe (tous les week-ends, mettons) ou pas? Combien d’heures es-tu prêt à mettre dans ton emploi? Si tu étudies à temps plein, on conseille de ne pas topper le 15h/semaine.      

Charge de travail – Veux-tu une job relax ou plutôt occupée? As-tu besoin de temps pour étudier sur place ou, au contraire, de te changer les idées le temps d’un shift?      

Salaire – Soyons réalistes: la plupart des jobs étudiantes paient le salaire minimum. Ceci dit, certains gigs offrent même du pourboire. C’est un aspect à considérer si tu as beaucoup de dépenses fixes à régler mensuellement.      

Pour un salaire vraiment alléchant, jette un œil du côté des institutions financières et des sociétés d’État, qui proposent souvent un taux horaire bien au-dessus de la moyenne.      

Secteur d’activité – Chacun a ses avantages: les boutiques permettent de jaser avec les collègues, les restaurants proposent des staff meals et les cinémas te permettent de voir des films gratuitement.      

  

Détermine tes forces et tes faiblesses  

Brent Gorwin - Unsplash

C’est le moment d’être honnête avec toi-même. Es-tu efficace, débrouillard ou plutôt créatif? Es-tu nul en calcul mental ou maladroit?      

Note les choses que tu ne veux absolument pas faire (travailler dehors ou parler à des gens toute la journée, mettons) ou, à l’inverse, que tu veux faire à tout prix (idem).      

  

Monte ton CV et envoie-le  

Kemal Alkan - Unsplash

Si tu es à l’université, c’est normal que tu n’aies pas des tonnes d’expérience. C’est correct.      

Dans ton CV, inclus quand même celle que tu as, mais aussi tes atouts (voir point précédent), tes intérêts personnels et tous les projets bénévoles sur lesquels tu as travaillé. Le tout devrait tenir sur une page – le cas contraire, tu as probablement exagéré sur ton expérience à Cégep en spectacle.      

Bench Accounting - Unsplash

Ton CV en main, c’est le temps de partir à la chasse aux cocos.      

Utilise ton Wi-FI à bon escient : une plateforme comme Emploi-Québec, par exemple, consacre toute une section aux offres étudiantes. Le site de ton université comprend assurément lui aussi une section d’offres d’emploi.      

Une bonne idée est d’aller porter ton CV en personne aux établissements que tu convoites. Évidemment, pour être bien reçu, évite les heures de pointe.       

Trouver la job idéale, ce n’est jamais facile. Il faut être motivé, préparé et, on va se le dire, un peu chanceux. Tes meilleurs alliés dans tout ça? Un bon fournisseur internet et une attitude de champion.   

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux