/entertainment/celebrities
Navigation

La chanteuse américaine Billie Eilish appelle à manifester pour le climat

La chanteuse américaine Billie Eilish appelle à manifester pour le climat
Graham Finney/WENN

Coup d'oeil sur cet article

New York | La jeune chanteuse américaine Billie Eilish, une des révélations de l’année, a appelé ses millions de fans à participer aux manifestations pour le climat du 20 et 27 septembre, message appuyé par une nouvelle vidéo très noire sur le changement climatique. 

«Il y a actuellement des millions de gens dans le monde entier qui supplient nos dirigeants de les écouter. Notre terre se réchauffe à une vitesse inédite, les calottes glaciaires fondent, les océans montent, on empoisonne la faune et nos forêts brûlent», écrit sur son compte Instagram la jeune artiste de 17 ans, suivie par plus de 37 millions de personnes et devenue célèbre avec son tube Bad Guy. 

«Vendredi 20 septembre et vendredi 27 septembre, vous pouvez faire entendre votre voix. Sortez dans la rue», a ajouté la jeune femme, devenue mi-août la première musicienne née dans les années 2000 à prendre la tête du classement Billboard 100. 

De grandes manifestations de jeunes sont prévues les 20 et 27 septembre dans le monde entier, pour faire pression sur les dirigeants qui se retrouveront au sommet de l’ONU sur le climat le 23 septembre à New York. La jeune Suédoise Greta Thunberg, à l’origine des manifestations du vendredi #FridaysforFuture, devrait être la figure de proue des manifestations new-yorkaises. 

Billie Eilish a aussi sorti mercredi une vidéo All the good girls go to hell, pleine de références au changement climatique.  

Dans la vidéo, où on la voit telle un oiseau s’extirper péniblement d’une marée noire, entourée d’incendies, la jeune femme évoque notamment «les collines de Californie qui brûlent», «les eaux qui commencent à monter» et une espèce humaine suffisamment «stupide» pour «s’empoisonner».