/sports/baseball
Navigation

Aucune médaille, mais des souvenirs pour Antoine Jean et Raphaël Pelletier

Coup d'oeil sur cet article

Les jeunes joueurs de baseball du Canada n’ont pas obtenu le résultat souhaité à la Coupe du monde des 18 ans et moins, mais ils ont néanmoins bouclé la compétition sur une note positive, samedi, en remportant leur dernier match du tournoi disputé à Gijang, en Corée du Sud.

«Pour la plupart des gars, c’était une dernière partie avec l’équipe canadienne junior», a déclaré le lanceur québécois Antoine Jean, lors d’une entrevue avec Sportcom au terme du match remporté 12 à 7 contre Taïwan. «Nous avons eu une bonne performance en général, surtout au bâton, et nous avons été très opportunistes.»

Jean a été au monticule pour deux manches et un tiers dans cette rencontre, ayant alloué deux points à l’équipe adverse.

Ce duel n’avait pas d’impact sur l’issue du tournoi pour les deux nations. Le Canada était déjà éliminé de la ronde des médailles tandis que Taïwan était assuré d’une place en finale.

Faisant également partie de l’équipe canadienne, le receveur québécois Raphaël Pelletier a complété la rencontre avec deux coups sûrs en quatre présences au bâton. Il a produit un point et croisé le marbre à deux occasions. Pelletier a ainsi complété la compétition avec une moyenne au bâton de ,273 (3 en 11).

«Même si la partie ne voulait rien dire dans le tournoi, nous voulions bien jouer pour une dernière fois tous ensemble et profiter du moment. Nous étions fiers de représenter notre pays, et ç’a paru sur le terrain», a ajouté Jean.

En sixième position

Le Canada conclut au sixième rang du classement général en Corée du Sud. La formation canadienne avait conclu la ronde d’ouverture avec une fiche de trois victoires et deux défaites. Un revers crève-cœur de 7 à 6 contre les Australiens, mercredi, a notamment fait mal aux représentants de l’unifolié.

«Dans ce tournoi-là, plein de choses peuvent arriver, et c’est difficile d’évaluer les équipes, a expliqué Jean. Je pense que nous aurions pu battre n’importe qui ici, mais nous n’avons pas saisi les opportunités. Nous avons eu un bon exemple que tout peut arriver avec les Japonais qui ont été éliminés par les Australiens.»

Dimanche, les États-Unis et Taïwan s’affronteront pour la médaille d’or, tandis que la Corée du Sud et l’Australie joueront pour la médaille de bronze.

Avec Sportcom