/sports/soccer
Navigation

Cinq équipes qui peuvent aspirer à la Coupe MLS

Coup d'oeil sur cet article

Les séries de la Major League Soccer (MLS) commenceront dans un mois, et voici les équipes qui semblent avoir le plus de chances de remporter la Coupe MLS cette année.

Los Angeles FC (62 pts, 1er Ouest)

Photo d'archives, AFP

Aucune équipe n’a été plus dominante que le «second» club de Los Angeles cette année. Mené par le meilleur buteur de la ligue en Carlos Vela (27 réalisations), le Los Angeles FC (LAFC) compte présentement 62 points au classement, soit 11 de plus que l’Union de Philadelphie. Ce qui est encore plus incroyable, c’est son différentiel de buts qui s’élève à +44 (avec 74 buts marqués et 30 concédés)!

Mention honorable au gardien Tyler Miller, qui n’a accordé que 22 filets en 23 rencontres cette saison. Le LAFC doit assurément être favorisé pour remporter les grands honneurs cette année.

Atlanta United FC (48 pts, 3e Est)

Photo d'archives, AFP

Atlanta est le champion en titre de la Coupe MLS et domine la ligue depuis son arrivée en 2017, et ce, grâce à son incroyable attaquant Josef Martinez. Le Vénézuélien bat tous les records depuis qu’il a rejoint Atlanta, et cette saison ne fait pas exception. Le joueur de 26 ans compte 23 buts en 2019, quatre derrière Vela.

Il y a un seul problème pour la formation de la Géorgie: si Martinez ne produit pas, aucun autre attaquant ne produit offensivement avec régularité. Atlanta sait cependant comment gagner des trophées, ayant remporté cette année la Campeones Cup.

Union de Philadelphie (51 pts, 1er Est)

Photo d'archive Agence QMI, Dominick Gravel

Quelle surprise que celle de Philadelphie! Au moment d’écrire ces lignes, l’Union se trouvait en tête de l’Association de l’Est, un point devant le New York City FC. L’Union a surtout surpris par quelques transferts de joueurs obscurs qui ont bien payé.

Il a fait ses achats en troisième ligue allemande l’été dernier, allant chercher son meilleur buteur, Kacper Przybylko (13 buts), et son meilleur passeur, Kai Wagner (6 passes décisives). Le mot d’ordre de l’Union semble être «collectif» cette saison, et ce travail d’équipe pourrait bien le mener loin.

New York City FC (50 pts, 2e Est)

Photo d'archives, AFP

Par les temps qui courent, peu d’équipes ont autant de rythme que le New York City FC. Avec quatre victoires consécutives, il entrera gonflé à bloc en séries s’il continue sur sa lancée. Il faut dire que le club new-yorkais a très bien réagi au départ de sa vedette David Villa, parti pour le Japon rejoindre son vieil ami Andres Iniesta, le 1er janvier dernier.

L’attaque est plus diversifiée, et plusieurs joueurs peuvent menacer le gardien adverse. Héber (14 buts), Valentin Castellanos (10), Maxi Moralez (7) et Alexandru Mitrita (7) en sont la preuve.

Sounders de Seattle (46 pts, 2e Ouest)

Photo d'archives, AFP

Les Sounders n’ont jamais manqué les séries d’après-saison depuis que le club a rejoint la MLS en 2009. Ils sont encore dans le portrait cette année et comptent sur un noyau semblable à celui qui les a menés à la conquête de la coupe en 2016.

Ils comptent sur le milieu de terrain de classe internationale Nicolas Lodeiro et sur le vétéran gardien Stefan Frei, nommé meilleur joueur de la finale de 2016. L’équipe a cependant manqué de constance cette saison et a régulièrement été dominée par les meilleurs clubs.