/weekend
Navigation

Top 10 rentrée: les 10 pièces à surveiller cet automne

Coup d'oeil sur cet article

Des grands classiques aux créations contemporaines, les scènes théâtrales de la métropole sont prêtes à offrir cet automne une panoplie de prestations pour en mettre plein la vue aux spectateurs. Humour, drame et réflexions engendreront très certainement une belle gamme d’émotions. Voici les dix pièces les plus prometteuses à inscrire à son agenda.

Héritage

Photo courtoisie, Théâtre Duceppe

La pièce à succès de Lorraine Hansberry, qui évoque à quel point il était difficile dans les années 1950 pour les Afro-américains d’accéder au niveau social des Blancs, sera présentée pour la première fois au Québec en français. Dans cette pièce campée à Chicago, on verra une veuve toucher un chèque de 10 000 $ provenant de l’assurance-vie de son époux récemment décédé. Chacun des membres de cette famille défavorisée, vivant entassée dans un petit appartement, souhaite accéder au rêve américain grâce à cet argent. Malheureusement, la somme sera insuffisante pour répondre­­­ aux ambitions de chacun.

► Au Théâtre Duceppe du 4 septembre au 5 octobre 2019

L’homme de la Mancha

Photo courtoisie, Peter Morneau

On aura l’occasion de revoir le théâtre musical L’homme de la Mancha, mis en scène par René Richard Cyr, qui avait été présenté au Québec pour la première fois en 2002. Inspirée du roman de Miguel de Cervantes, Don Quichotte, cette pièce américaine de Dale Wasserman, qui a vu le jour à Broadway en 1965 et qui a été adaptée en français par le célèbre chanteur Jacques Brel, transportera ses spectateurs dans la littérature romanesque de la Renaissance. Parmi les neuf comédiens qui seront de la distribution, trois d’entre eux reprendront leurs rôles de 2002, notamment Sylvain Scott, Évelyne Gélinas et Jean Maheux, dans le rôle de Don Quichotte.

► Au Théâtre du Rideau Vert du 24 septembre au 9 novembre 2019

Le ravissement

Photo courtoisie, Charles Belisle

Cette création contemporaine nous permettra de suivre une jeune fille qui, du haut de ses 18 ans, passe de l’adolescence à la vie d’une jeune femme adulte, et qui se questionne sur le rôle que son entourage voudrait lui imposer. L’écriture d’Étienne Lepage, mise en scène par Claude Poissant, suscitera une réflexion sur la fragilité, les aspirations et l’impulsivité, laissant entrevoir comment une femme peut en venir à se rebeller, n’ayant plus envie de faire ce que les autres attendent d’elle. C’est un avenir assez sombre et cruel qui s’annonce. Reda Guerinik, Laetitia Isambert, Simon Landry-Désy, Nathalie Mallette et Étienne Pilon composent la distribution.

► Au Théâtre de Quat’Sous du 22 octobre au 16 novembre 2019

Tout inclus

Photo courtoisie, Porte Parole

Après le succès qu’a connu la pièce J’aime Hydro, la compagnie de production Porte parole, qui se spécialise dans le théâtre documentaire, se penche dans sa nouvelle pièce sur la vie des personnes âgées. Avec la participation de la dramaturge Annabel Soutar (J’aime Hydro, Fredy, Grains et l’Assemblée), c’est au tour de François Grisé d’enquêter pour comprendre comment on en est arrivé à construire des résidences pour aînés (tout inclus) et quels sont les choix qui s’offrent à nous lorsque l’âge ne permet plus l’autonomie. Pour ajouter à l’authenticité, l’auteur et interprète François Grisé, âgé de 43 ans, a décidé d’entreprendre une immersion complète de deux mois dans une résidence pour personnes âgées aux Jardins du patrimoine de Val-d’Or, pour y vivre le quotidien de ses résidents.

► Au Théâtre La Licorne du 1er au 25 octobre 2019

Le malade imaginaire la 4e représentation

Photo courtoisie, Sarah-Maude Ravenelle

Présente à divers endroits cette saison, la troupe de la Comédie humaine s’est tournée cette fois vers la célèbre comédie de Molière, Le malade imaginaire, en y ajoutant un élément particulier. Par un amalgame de fiction et de faits historiques, les spectateurs pourront vivre les derniers moments de Molière, alors qu’il jouait la 4e représentation de cette comédie mythique, le 17 février 1673, soit son ultime représentation avant de s’éteindre quelques heures après sa sortie de scène. Neuf comédiens seront de la distribution, dont Pierre Chagnon, Mireille Deyglun et France Parent.

► La Comédie humaine en tournée au Québec du 29 octobre 2019 au 30 avril 2020

Les amoureux

Photo courtoisie, Théâtre Denise-Pelletier

Le Théâtre Denise-Pelletier nous transportera dans l’univers de Carlo Goldoni avec la comédie italienne Les Amoureux. Mise en scène par Catherine Vidal, la pièce, écrite en 1759, raconte les hauts et les bas d’un couple qui, malgré l’amour que l’un et l’autre éprouvent, se dispute continuellement. Vulnérabilité, attachement et jalousie, auxquels s’ajoute précarité financière, sont les enjeux de cette pièce. Catherine Chabot et Maxime Genois seront entourés notamment par Simon Beaulé-Bulman, Éric Bernier et Isabeau Blanche.

► Au Théâtre Denise-Pelletier (salle principale) du 6 au 30 novembre 2019

Les serpents

Photo courtoisie, Olivier Hardy

Les comédiennes Rachel Graton, Isabelle Miquelon et Catherine Paquin-Béchard seront réunies sur la scène de l’Espace Go pour présenter Les serpents, une pièce signée par la metteuse en scène Luce Pelletier, du Théâtre de l’Opsis, qui amorce un nouveau cycle : celui des territoires féminins. Il sera question de cruauté psychologique, où barbarie et civilité s’entrecroiseront.

► Au Théâtre Espace Go du 12 novembre au 7 décembre 2019

Constitution

Photo courtoisie, Théâtre d'Aujourd'hui

Au Théâtre d’Aujourd’hui, on amorcera la saison théâtrale avec une création de Christian Lapointe, qui a réalisé un exercice démocratique inédit. En somme, ce sont 42 citoyens tirés au hasard, à parité homme-femme, qui se sont plongés dans l’écriture de la constitution du Québec de demain. L’idée première de l’exercice est de remettre en question notre société et d’énoncer de quelle manière nous souhaitons la voir évoluer. C’est le concepteur lui-même qui se retrouvera en solo sur scène.

► Au Théâtre d’Aujourd’hui (Salle principale) du 12 au 30 novembre 2019

Fleuve

Photo courtoisie, TNM

On connaissait déjà le talent de la comédienne Sylvie Drapeau, mais voilà que son talent d’auteure sera dévoilé, alors que l’on portera sur la scène ses quatre romans à caractère autobiographique : Le Fleuve, Le Ciel, L’Enfer et La Terre. Originaire de la Côte-Nord, l’auteure, qui raconte de grands drames vécus, dont la mort de son grand frère noyé dans le fleuve, a elle-même choisi les divers passages qui serviront à la pièce, avec la complicité de la metteuse en scène Angela Konrad. C’est aussi elle qui interprétera la narratrice sur les planches.

► Au TNM du 12 novembre au 7 décembre 2019

2019 Revue et corrigée

Photo courtoisie, Peter Morneau

Fidèle à sa tradition, le Théâtre du Rideau Vert présentera sa revue de l’année, dirigée pour la seconde année par Nathalie Lecompte. Du nouveau cependant cette année : deux nouvelles recrues, Martin Vachon et François Parenteau, s’ajoutent aux trois habitués, Suzanne Champagne, Julie Ringuette et Marc St-Martin. De plus, pour la première fois, la revue théâtrale se transportera au Capitole de Québec en janvier.

► Au Théâtre du Rideau Vert du 26 novembre au 4 janvier 2020.