/misc
Navigation

Atténuer les ouragans, une solution. Qu’en pensez-vous?

Atténuer les ouragans, une solution. Qu’en pensez-vous?
Photo Josh Spradling. The Planetary Society. AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les ouragans comme Dorian sont plus violents, plus humides, plus lents et donc plus destructeurs que par le passé. Les tempêtes que les Caraïbes et le sud des États-Unis subissent année après année et qui se propagent parfois jusqu’ici, comme c’est le cas présentement, annoncent des bouleversements climatiques encore plus importants. 

 Y a-t-il des moyens de les contrer? Certainement pas en les pulvérisant avec une bombe atomique comme l’a proposé le dangereux idiot de la Maison-Blanche. Lui qui a modifié la trajectoire de Dorian avec un marqueur sur une carte météo pour qu’elle soit conforme à ses élucubrations.  

Trouver une solution à un monde qui se réchauffe rapidement est l’un des défis les plus pressants de notre époque. Nous avons déjà modifié le climat sans le vouloir. Pourquoi ne pas le faire par géo-ingénierie? «Le temps n’est plus de notre côté», affirme David King, ancien scientifique en chef du gouvernement britannique. «Ce que nous ferons au cours des 10 prochaines années déterminera l'avenir de l'humanité pour les 10 000 prochaines années.» King ne croit plus que réduire les émissions liées au réchauffement de la planète suffise à éviter la catastrophe. Il est en train de créer un «centre de réparation du climat» à l'Université de Cambridge. 

Une des façons de contrecarrer le réchauffement climatique peut sembler relever de la science-fiction. Mais, en fait, elle est réalisable en utilisant les technologies et les ressources actuelles des grands États de la planète. L’idée est de déployer en orbite d’immenses surfaces réfléchissantes qui bloqueraient partiellement la lumière du Soleil et compenseraient ainsi l'élévation de la température terrestre. 

Des études scientifiques estiment qu’environ 3% du rayonnement solaire dirigé vers la Terre devrait être obstrué pour ramener la Terre à son climat préindustriel. La quantité de lumière réfléchie serait modulable en fonction des besoins en augmentant le nombre de parasols spatiaux et/ou en modifiant leur géométrie de réflexion. 

La technologie des parasols spatiaux pourrait être assez facilement et rapidement mise en œuvre en adaptant celle des voiles solaires géantes qu’on développe pour propulser des véhicules spatiaux vers les autres planètes

Atténuer les ouragans, une solution. Qu’en pensez-vous?
Wikipédia commons

 

Et les ouragans alors? 

Pour ce qui est d’atténuer la force des ouragans ou d’empêcher leur formation, des parasols spatiaux pourraient être temporairement disposés pour refroidir localement la température de surface de l'eau de mer dans les régions où ils naissent. 

Près de 85% des ouragans de l’Atlantique (catégorie 3 et plus) viennent d’Afrique. Lorsque la chaleur du Sahara rencontre l’air frais et humide des régions côtières boisées du continent, cela engendre des grands vents soufflant vers l'ouest à travers l'Atlantique. Près des îles du Cap-Vert, ils provoquent des orages. Quand ils se déplacent au-dessus de l’eau de mer à 26 degrés Celsius et plus, les conditions sont réunies pour la formation d’un ouragan.   

Mais, il y a des risques réels à vouloir jouer les apprentis sorciers avec le climat et les parasols spatiaux. Le climatologue Ben Kravitz reste prudent sur le recours à des parasols spatiaux pour arrêter le réchauffement climatique: «Il y a des choses que nous ne saurons jamais, avant d’aller de l’avant et de le faire. Il reste encore beaucoup de travail à faire avant de comprendre ce que la géo-ingénierie peut et ne peut pas faire.» 

Dan Lunt et son équipe de l’Université de Bristol, au Royaume-Uni, ont réalisé des études de modélisation du climat pour déterminer les effets climatiques des parasols spatiaux.   

Il faudrait agir dans le cadre des Nations unies. Une entente internationale comme les accords de Paris générerait une participation mondiale aux coûts et aux décisions. Une fraction minime des dépenses militaires de la planète suffirait à lancer le projet.  

De toute façon, il va falloir attendre que Trump quitte la Maison-Blanche (ou en soit chassé) et que les États-Unis reviennent à leur sens. 

Oui, je sais! Je rêve en couleur.