/sports/baseball
Navigation

James Paxton se charge des Red Sox

James Paxton se charge des Red Sox
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le lanceur James Paxton n’a pratiquement rien donné aux Red Sox et les Yankees de New York ont obtenu un blanchissage de 5 à 0, lundi soir, à Boston.

L’artilleur de 30 ans a œuvré pendant six manches et deux tiers, ne permettant que quatre frappes en lieu sûr et trois passes gratuites à ses adversaires. Paxton (13-6) a également réussi sept retraits sur des prises.

Les releveurs Zack Britton, Cory Gearrin et Tyler Lyons ont ensuite poursuivi l’excellent travail de leur partant et n’ont donné qu’un coup sûr chacun.

Offensivement chez les Yankees, Austin Romine et Gio Urshela ont frappé des circuits en solo. Présent sur la butte lors de la frappe du premier, le lanceur Eduardo Rodriguez (17-6) a encaissé le revers.

Avant la rencontre, c’est l’ancien joueur des Red Sox David Ortiz qui a effectué le lancer protocolaire. Les partisans présents au Fenway Park ont réservé une ovation monstre à celui qui s’était fait tirer dans le dos à bout portant, lors d’une embuscade dans une boite de nuit de sa République dominicaine natale, en juin dernier.

Deux fois plutôt qu’une pour Pete Alonso

À New York, Pete Alonso a réussi deux circuits en solo et les Mets ont vaincu les Diamondbacks de l’Arizona au compte de 3 à 1.

En expulsant la balle à l’extérieur des limites du terrain en première et en cinquième manche, le joueur de premier but a porté son total de longues balles à 47 cette saison. Une statistique qui le place au sommet des majeurs dans cette catégorie, lui qui devance maintenant Mike Trout (Angels de Los Angeles) par deux frappes.

Si Alonso a été la vedette offensive des gagnants, l’artilleur Jacob deGrom (9-8) a été l’étoile défensive. L’athlète de 31 ans n’a permis qu’un point et trois coups sûrs en sept manches de boulot. Il a également retiré un total de 11 frappeurs adverses sur des prises.

De son côté, le releveur Seth Lugo a obtenu son cinquième sauvetage de la présente campagne, lui qui n’a rien donné en deux engagements sur la butte.