/24m
Navigation

Le grand retour d'Hologramme

Le grand retour d'Hologramme
COURTOISIE KAREL CHLADEK

Coup d'oeil sur cet article

Après une pause de quelques années, Clément Leduc, de son nom d’artiste Hologramme, présentera mardi soir un spectacle-lancement au Ausgang Plaza, à Montréal, où il dévoilera les pièces de son tout nouvel album intitulé Felicity.

L’artiste de musique électronique, originaire des Cantons-de-l’Est et maintenant établi dans la métropole, prépare depuis quelques mois la reprise de son projet solo. Hologramme refait ainsi surface après un premier album lancé en 2015 louangé par la critique et nommé «Album électronique de l'année» au Gala alternatif de la musique indépendante du Québec (GAMIQ).

«Le premier album a, d’une certaine manière, représenté ma carte de visite. C’est lui qui m’a donné mon métier actuellement, celui de réalisateur d’album», a indiqué Clément Leduc.

Effectivement, l’artiste s'est associé dans les dernières années à de nombreux projets musicaux, dont La Bronze, Geoffroy et Milk & Bone, en plus de travailler actuellement sur le prochain album d’Alex Nevsky à titre de réalisateur. Malgré un agenda déjà bien rempli, c’est le désir de revenir aux sources de la composition qui l’a amené à relancer son projet solo.

«J’ai pris beaucoup de métier et d’assurance en collaborant avec d’autres artistes dans les dernières années, mais à un moment donné, je me suis rendu compte que je ne faisais plus de musique pour moi-même et j’avais besoin d'en refaire, a expliqué Clément Leduc. J'ai remis la machine à "on" pour Hologramme, ça c’est sûr.»

Le grand retour d'Hologramme
COURTOISIE LE PETIT RUSSE

Berlin la muse

Pour ce faire, le musicien s’est littéralement exilé à Berlin, en Allemagne, pour y retrouver les conditions idéales à la composition. En janvier et février 2018, reclus dans un appartement, il y a ainsi composé la quasi-totalité des pistes qui se retrouvent sur Felicity.

«En plein mois de janvier, je n’ai pas pris une destination soleil, a raconté à la blague le compositeur. Mais c’était une bonne idée parce que ça m’a permis de créer et de vraiment m’isoler. Je ne connais pas beaucoup de monde là-bas, donc j’étais vraiment dans ma bulle. Et de ça en est sorti un disque de dix morceaux.»

En est sorti également un album au son profondément original, dont les atmosphères parfois sombres se jumèlent fort élégamment aux rythmes et aux sonorités souvent plus colorées et rafraîchissantes de ce nouvel opus. Un retour bienvenu.

Hologramme présentera mardi soir dès 19 h son nouvel album «Felicity» dans le cadre d’un spectacle-lancement au Ausgang Plaza.