/lifestyle/beautyfashion
Navigation

Dans la garde-robe de... Jonathan Painchaud

Coup d'oeil sur cet article

Jonathan Painchaud s’apprête à lancer un nouvel opus intitulé 45 tours. « C’est un album pour remercier mes fans de m’avoir encouragé depuis 25 ans. Je revisite mes chansons, qui ont été à l’origine formatées pour la radio, les voilà en version dénudée, voire intemporelle, accompagnées seulement d’une guitare acoustique, d’une basse et d’une batterie. Je souhaite mettre de l’avant les histoires et les mélodies », explique-t-il.

Cette approche plus intimiste se traduit aussi dans son look. « Je n’ai pas réfléchi à un nouveau look pour l’album. Je crois que la simplicité s’impose. Quand je monte sur scène, je dois être moi-même, sans artifice, car ma musique est très personnelle. Le résultat est souvent jean-t-shirt », ajoute Jonathan.

Mais cette approche est très différente lorsqu’il se joint aux quatre autres gars, Jean-François Breau, Kevin McIntyre, George Belliveau et Éloi Painchaud, qui forment le band Salebarbes. « C’est un exercice de style qui se prête à l’univers de la musique louisianaise. Nous avons voulu célébrer la musique festive du sud des États-Unis. Puisque là-bas les gens prennent encore la peine de bien s’habiller pour sortir danser, nous avons fait de même. Nous sommes tous en complet et nous avons poussé l’allure jusque dans nos instruments et nos amplis qui ont un fini vintage », partage-t-il.

Entre ses deux univers, Jonathan observe le rôle du vêtement dans la dégaine générale. « Quand on [Salebarbes] fait notre sound check, on est habillé street style et c’est le fun, mais quand on enfile nos complets il y a une magie, comme si l’habit commande une présence, un port d’épaule et une attitude », remarque-t-il.

Rencontre avec un gars passionné de l’univers des années 1950, qui injecte dans chacun de ses looks une touche vintage, que ce soit avec un perfecto usé, une ceinture cloutée, un jean roulotté à la cheville ou un t-shirt uni moulant.

► À l’agenda de Jonathan

  • Il lance son nouvel album 45 tours le 20 septembre. Il est offert en précommande­­­ sur jonathanpainchaud.com.
  • Il est en tournée avec son groupe salebarbes.com.
  • Il est porte-parole du Supercross Montréal qui aura lieu le 14 septembre au Stade olympique.
Photo Chantal Poirier
  • T-shirt LE 31 chez SIMONS
  • Veste ZARA
  • Ceinture BOUTIQUE EXO
  • Jean et chaussettes JACK & JONES
  • Baskets ADIDAS

« J’ai un faible pour les ceintures cloutées. Je dois en avoir 7 ou 8, mais celle-ci est ma préférée, car le cuir est épais. J’en porte avec tous mes looks », confie Jonathan.

Photo Chantal Poirier
  • T-shirt BRIXTON chez LE 63
  • Perfecto LE 63
  • Jean JACK & JONES
  • Bottillons FRANK AND OAK

« Ce perfecto est possiblement mon vêtement préféré. Richard Goulet, le copropriétaire de la boutique Le 63, a customisé la pièce pour moi. Il représente l’idéal de mon esthétique vestimentaire », partage le musicien.

Photo Chantal Poirier
  • Complet, chemise, nœud papillon et chaussures ZARA

« Le running gag dans notre groupe [Salebarbes] est : “on joue peut-être croche, mais on est habillé dret” », dit Jonathan.

Photo Chantal Poirier
  • T-shirt The Clash
  • Jean JACK & JONES

« J’ai acheté ce t-shirt lors de mon premier voyage à L.A. et j’aime croire ce que m’a dit le propriétaire. Selon lui, ce t-shirt est un des originaux de la tournée Combat rock de The Clash. J’adore ce band et je dois porter ce t-shirt au moins une fois toutes les deux semaines depuis 15 ans. À l’origine, il était noir », partage-t-il.

Photo Chantal Poirier
  • Blouson BENCH
  • Jean LEVIS
  • Bottes DR MARTENS

« J’aime les grands classiques. Comme on dit, les jeans Levis et les bottes Dr Martens, ce sont the real thing », lance Jonathan.